Algérie: les islamistes boycotteront la prochaine présidentielle

Les Algériens attendent de savoir si le président... (PHOTO BERTRAND LANGLOIS, AFP)

Agrandir

Les Algériens attendent de savoir si le président vieillissant Abdelaziz Bouteflika se représentera pour tenter d'obtenir un quatrième mandat, et ce malgré une santé chancelante et un accident vasculo-cérébral l'an dernier.

PHOTO BERTRAND LANGLOIS, AFP

Alger
Associated Press

Le plus important parti politique islamiste de l'Algérie a annoncé qu'il boycotterait l'élection présidentielle d'avril, prétextant des risques de fraude.

La déclaration publiée samedi indique qu'une majorité du conseil décisionnel du Mouvement de la société pour la paix a voté en faveur de l'abstention au scrutin du 17 avril, puisque «les conditions pour offrir un libre choix aux Algériens ne sont pas réunies».

La décision du parti représente une rupture par rapport à sa position traditionnelle consistant à participer à toutes les élections.

Vendredi, déjà, le Rassemblement pour la culture et la démocratie (centre gauche) annonçait lui aussi son boycottage pour des raisons similaires.

Les Algériens attendent de savoir si le président vieillissant Abdelaziz Bouteflika se représentera pour tenter d'obtenir un quatrième mandat, et ce malgré une santé chancelante et un accident vasculo-cérébral l'an dernier.

Plusieurs personnalités ont déjà annoncé leur intention de se présenter à la présidence, mais peu d'entre elles sont considérées comme des candidatures sérieuses.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer