L'Union africaine a décidé lundi lors de son sommet de Kampala de renforcer ses troupes en Somalie face aux insurgés islamistes shebab, a annoncé à l'AFP le ministre éthiopien des Affaires étrangères Seyoum Mesfin.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Ce sommet vient juste d'approuver les demandes faites par l'Initiative gouvernementale de développement (Igad)», a déclaré le ministre, rendant compte d'une réunion tard lundi soir des chefs d'Etat de l'UA.

L'Igad, une organisation regroupant six pays d'Afrique de l'Est, avait sollicité l'autorisation d'envoyer 2000 hommes en renfort des 6.000, ougandais et burundais, déjà déployés dans la capitale somalienne Mogadiscio sous mandat de l'Onu (force appelée Amisom).

«Le sommet a approuvé les appels à un renforcement du budget de l'Amisom et de son équipement», a poursuivi le ministre éthiopien.

Les islamistes shebab, qui contrôlent la plus grande partie de la Somalie, ont revendiqué un attentat qui a fait 76 morts le 11 juillet à Kampala, et destiné à obtenir le retrait de l'Amisom.