(Paris) Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

Publié le 9 février
Agence France-Presse

L’OMS demande de l’argent aux pays riches-

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a exhorté mercredi les pays riches à verser d’urgence 16 milliards de dollars qui manquent encore pour financer son plan de lutte contre la pandémie de COVID-19.

L’OMS avait déploré mardi qu’il y ait eu un demi-million de morts dus à la COVID-19 depuis la découverte du variant Omicron et bien que des vaccins existent, qualifiant ce bilan de « plus que tragique ».

Canada : Trudeau appelle les routiers à lever leur siège

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a exhorté les centaines de routiers bloquant le centre-ville d’Ottawa depuis plus d’une semaine pour dénoncer les mesures sanitaires contre la COVID-19, dans le cadre d’un mouvement baptisé « convoi de la liberté », à mettre un terme à leur mobilisation.

Certaines provinces ont toutefois annoncé de nouveaux allégements : la Saskatchewan et l’Alberta (centre), vont renoncer au passeport vaccinal, estimant que « les avantages ne l’emportent plus sur les coûts ».

Et pour la première fois depuis la mise en place de nouvelles restrictions liées à Omicron, le Québec a annoncé un calendrier détaillé des allègements à venir.

Corée du Sud : nouvelle stratégie face à Omicron

La Corée du Sud a annoncé mercredi qu’elle abandonnait sa politique sanitaire « tracer, tester et traiter », alors que la recrudescence des cas d’Omicron menace de submerger le système de santé du pays, avec plus d’un million d’infections au cours du week-end.  

Un nouvel ensemble de mesures entre progressivement en vigueur à partir de ce mois-ci, et recentrera les ressources sur les personnes les plus vulnérables, ont déclaré les responsables de la santé.  

Les autorités donneront la priorité aux tests destinés aux personnes âgées de 60 ans ou plus.

Hong Kong : ruée sur les provisions

Des habitants de Hong Kong se bousculaient mercredi pour faire des provisions, au lendemain de l’annonce de sévères restrictions consécutives à une flambée des cas.

La veille, la cheffe de l’exécutif Carrie Lam a réitéré que la stratégie zéro-COVID-19 restait la meilleure, en raison d’un faible taux de vaccination chez les personnes les plus âgées, tout en annonçant des mesures de restrictions sans précédent.

Les rassemblements de plus de deux personnes sont interdits et pour la première fois, plus de deux familles ne pourront pas se réunir à domicile. Elle a également ordonné la fermeture des édifices religieux et des salons de coiffure.

Positifs

La reine du Danemark Margrethe II a été testée positive avec des symptômes sans gravité, a annoncé mercredi le palais royal.

Le premier ministre conservateur slovène Janez Jansa a également annoncé mercredi avoir été déclaré positif.

L’Indonésie teste son propre vaccin

L’Indonésie, qui fait face à une vague de contaminations, a commencé mercredi à tester son propre vaccin anti-COVID-19 sur l’homme après avoir obtenu le feu vert de l’agence nationale de la santé, a annoncé le ministre de la Santé.

Traitement potentiel en France

Le sous-traitant français Cenexi a annoncé avoir passé un accord avec la biotech américaine Humanigen pour produire en France le Lenzilumab, un traitement potentiel à l’étude contre la COVID-19, en cours d’enregistrement auprès des autorités sanitaires européenne et française.

Plus de 5,7 millions de morts-

La pandémie a fait officiellement plus de 5 761 646  morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP mercredi à 6 h, tandis que le seuil des 400 millions de cas recensés devrait être franchi bientôt.

Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (909 020), devant le Brésil (633 810), l’Inde (505 279) et la Russie (337 390).

L’OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée à la COVID-19, que le bilan global de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est établi à partir des chiffres officiels nationaux.