(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 869 674 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à 6 h.  

Agence France-Presse

Plus de 86 395 630 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 53 992 400 sont aujourd’hui considérés comme guéris.  

Les chiffres se fondent sur les bilans communiqués quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays et excluent les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques, comme en Russie, en Espagne et au Royaume-Uni.  

Sur la journée de mardi, 15 769 nouveaux décès et 759 669 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.  

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 3936 nouveaux morts, le Brésil (1171) et le Mexique (1065).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 357 377 décès pour 21 050 709 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins.  

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 197 732 morts et 7 810 400 cas, l’Inde avec 150 114 morts (10 374 932 cas), le Mexique avec 128 822 morts (1 466 490 cas), et l’Italie avec 76 329 morts (2 181 619 cas).  

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 171 décès pour 100 000 habitants, suivie par la Slovénie (139), la Bosnie (128), l’Italie (126) et la Macédoine du Nord (123).  

L’Europe totalisait mercredi à 6 h 596 360 décès pour 27 697 573 cas, l’Amérique latine et les Caraïbes 516 447 décès (15 919 646 cas), les États-Unis et le Canada 373 564 décès (21 667 774 cas), l’Asie 222 559 décès (14 102 248 cas), le Moyen-Orient 91 058 décès (4 095 329 cas), l’Afrique 68 741 décès (2 881 845 cas), et l’Océanie 945 décès (31 222 cas).

Depuis le début de la pandémie, le nombre de tests réalisés a fortement augmenté et les techniques de dépistage et de traçage se sont améliorées, entraînant une hausse des contaminations déclarées.  

Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du total réel de contaminations, une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques restant toujours non détectée.  

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).  

En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.  

Le point sur la pandémie

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

L’Angleterre reconfinée

Face à la flambée du nouveau variant du coronavirus, l’Angleterre a entamé un troisième confinement que le gouvernement promet de mettre à profit pour vacciner près de 14 millions de personnes d’ici mi-février.

Selon le Bureau national des statistiques, plus de 1,12 million de personnes étaient infectées par le virus en Angleterre la semaine dernière, soit un habitant sur cinquante et plus de 60 000 cas ont été recensés mardi au Royaume-Uni.

Les Pays-Bas lancent la vaccination

Une soignante a reçu mercredi le premier vaccin contre la COVID-19 aux Pays-Bas, dernier pays de l’Union européenne (UE) à lancer sa campagne de vaccination au milieu de vives critiques sur la lenteur du processus.

La campagne de vaccination a démarré le 27 décembre dans les autres pays de l’UE, et il y a près d’un mois au Royaume-Uni.

L’UE évalue le vaccin Moderna

L’Agence européenne des médicaments (EMA) s’est réunie mercredi, pour la deuxième fois cette semaine, afin de prendre une décision au sujet de l’autorisation du vaccin Moderna contre le coronavirus, sur fond de critiques croissantes sur la lenteur de la vaccination dans les pays de l’Union européenne (UE).

Autorisé depuis décembre aux États-Unis et au Canada, le vaccin Moderna a l’avantage de pouvoir être conservée à -20 °C, et non -70 °C comme celui de Pfizer/BioNTech, seul autorisé en Europe à ce jour.

Chine : accès coupés à une ville

Les principaux axes routiers menant à Shijiazhuang étaient coupés mercredi matin, alors que les autorités chinoises s’efforçaient d’endiguer un foyer de coronavirus apparu dans cette grande ville située à 300 km au sud de Pékin.

Tous les établissements scolaires ont également été fermés dans la commune, dont le vaste territoire compte 11 millions d’habitants.

Chute du marché automobile britannique

Le marché automobile au Royaume-Uni s’est effondré de 29,4 % en 2020 à cause du choc provoqué par la pandémie, avec 1,63 million de nouvelles immatriculations, soit son niveau le plus faible depuis 1992.

Foot : une championne testée positive

La star du foot féminin Alex Morgan, 31 ans, deux fois championne du monde avec l’équipe des États-Unis, a annoncé mardi avoir été testée positive au coronavirus.

Par ailleurs, trois nouveaux cas de coronavirus ont été détectés à Manchester City, le gardien de but Scott Carson, le jeune milieu de terrain Cole Palmer et un membre de l’encadrement, a annoncé le club britannique.

Plus de 1,86 million de morts

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1,86 million de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à 6 h.

Plus de 86,39 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 357 377 décès, suivis du Brésil (197 732 morts), de l’Inde (150 114), du Mexique (128 822) et de l’Italie (76 329).