On peut voir ci-haut l'entrevue où Barack Obama affirme que la présidence de Ronald Reagan a entraîné des changements plus profonds que celle de Bill Clinton. Dans la même entrevue, le sénateur de l'Illinois dit également que le Parti républicain a été, pendant une période de 10 à 15 ans, celui «des idées». Il n'a pas dit qu'il approuvait les changements de Reagan ou les idées des républicains, mais il n'en fallait pas plus pour que ses deux principaux adversaires démocrates critiquent ses propos.

Ainsi, après John Edwards, Hillary Clinton a attaqué son rival aujourd'hui, dénaturant sa déclaration de la façon suivante : «Mon adversaire principal a dit l'autre jour que les républicains ont eu des meilleures idées que les démocrates au cours des 10 ou 15 dernières années. Ce n'est pas le souvenir que j'ai de ces années.»

Un porte-parole de Barack Obama a offert cette réponse : «C'est difficile de prendre Hillary Clinton au sérieux quand elle est celle qui a appuyé la guerre de George Bush en Irak, l'idée républicaine la plus dommageable de notre génération.»

Qui gagne dans cet échange?