Le camp McCain vient de congédier un membre de sa campagne de financement au Michigan. La raison officielle? Les rumeurs circulant au sujet de ce membre, Ali Jawad, un Libanais d'origine décrit par la journaliste conservatrice Debbie Schlussel comme «un supporteur et un agent clé» du Hezbollah dans la région de Detroit. On trouve ici le texte de Schlussel et ici le compte rendu de Jack Tapper sur cette affaire. Il va sans dire que personne ne soupçonne McCain de sympathiser avec le Hezbollah. En aurait-il été de même si cette histoire était arrivée à Barack Obama?

Richard Hétu

P.S. : L'homme debout sur la photo, c'est Jawad. À sa table se trouvaient deux officiels du gouvernement américain, dont le responsable du FBI à Detroit. Comme dit Alice : curiouser, curiouser...