Les signes de récession se multiplient aux États-Unis. Hier, La Réserve fédérale a revu en baisse ses prévisions de croissance pour 2009, tablant désormais sur une variation du produit intérieur brut (PIB) de 0,0% à 0,3% pour 2008 et de -0,2% à +1,1% pour 2009.

Richard Hétu

Le mois dernier, les prix à la consommation ont baissé de 1% en octobre, du jamais vu depuis l'après-guerre. Et le nombre de nouveaux chômeurs indemnisés a bondi de 542 000 en une semaine, un chiffre qui a surpris à nouveau les économistes. Le taux de chômage a ainsi atteint 6,5% en octobre.

(Photo AFP)