Un jour après avoir abandonné la gestion quotidienne de la marée noire du golfe du Mexique, le directeur général de BP Tony Hayward a de nouveau suscité la controverse aux États-Unis en assistant en Grande-Bretagne à une prestigieuse course de yachts de luxe. Le yacht «Bob», dont Hayward partage la propriété avec deux autres personnes, a participé à cette course qui se dispute autour de l'île de Wight.

Richard Hétu

Selon le sénateur républicain de l'Alabama Richard Shelby, la présence de Hayward à la course JP Morgan Asset Management Round The Island est le «comble de l'arrogance». Le chef de cabinet de la Maison-Blanche Rahm Emanuel a pour sa déclaré qu'il s'agissait d'un faux-pas dans «une longue série de gaffes et d'erreurs de relations publiques» de la part du dg de BP.

Le yatch de Hayward, d'une valeur de 300 000 euros, a fini quatrième sur 45.

(Photo AP)