Les États-Unis ont lancé les premiers missiles de croisière Tomahawk contre des sites antiaériens libyens situés aux abords de Tripoli et de Misrata. Ces frappes ont pour but de faciliter la mise en place de la zone d'exclusion aérienne.

Publié le 19 mars 2011
Richard Hétu

(Photo US Navy)