De passage en Israël, Sarah Palin a renoncé à la dernière minute hier à son projet de visiter Bethléem. Selon cet article publié sur un site israélien, la voiture dans laquelle se trouvait Palin et son mari Todd a ralenti puis rebroussé chemin à l'approche d'un poste de contrôle de l'armée israélienne situé à l'entrée de la ville.

Publié le 22 mars 2011
Richard Hétu

Le Telegraph, un quotidien conservateur de Londres, laisse entendre dans cet article que l'ex-gouverneure d'Alaska n'avait pas présenté au ministère israélien de la Défense une demande formelle pour se rendre à Béthléem, comme le font normalement les dignitaires étrangers. Le correspondant du quotidien explique à ses lecteurs que Palin n'était peut-être pas au courant que la ville natale de Jésus se trouve en Cisjordanie, territoire palestinien, et non en Israël.

L'ex-candidate à la vice-présidence aura tout même eu l'occasion de visiter Jérusalem et de souper chez les Netanyahu.

(Photo Gil Yohanan)