Êtes-vous prêts pour les élections de mi-mandat? Ni moi non plus. Mais le sujet suscite aujourd'hui l'intérêt des médias américains.

Richard Hétu

Le Wall Street Journal publie une interview accordée par Mitt Romney, qui annonce notamment son intention de faire campagne pour certains candidats en 2014 en plus d'écrire un livre. Hâte de voir quels candidats réclameront sa présence dans leur circonscription ou leur État.

Politico souligne de son côté dans cet article que les élections de mi-mandat exposeront probablement les États-Unis à une expérience qu'ils n'ont pas vécue depuis longtemps : une campagne électorale menée durant une période où l'économie se renforce et où le déficit décline. Cette conjoncture pourrait aider les démocrates à conserver leur majorité au Sénat et peut-être même à réduire la majorité républicaine à la Chambre des représentants.

En temps normal, le parti au pouvoir à la Maison-Blanche perd des sièges lors des élections de mi-mandat, qui mettent en jeu l'ensemble des 435 sièges de la Chambre et le tiers des 100 sièges du Sénat.

Le New York Times, quant à lui, fait état dans cet article du débat en cours au sein du Parti républicain sur la stratégie à adopter pour les élections de mi-mandat. Deux camps s'opposent : ceux qui veulent faire campagne contre Barack Obama et ceux qui conseillent une autre voie, rappelant notamment que le président demeure une figure sympathique pour 80% des Américains.

Faut-il douter du camp qui l'emportera?