Le salut est «la plus importante des courtoisies militaires», peut-on lire dans un manuel rédigé à l'intention des candidats au rang d'officier chez les Marines. Et si on l'exécute avec une tasse de café à la main, comme le président et commandant en chef des forces américaines, Barack Obama, l'a fait hier à son arrivée à New York, on s'attire des critiques, selon ce reportage de CNN.

Publié le 24 sept. 2014
Richard Hétu

Avant de s'envoler pour New York, Obama avait commenté pour la première fois les frappes contre des positions de l'organisation Étati islamique et du groupe Khorassan en Syrie.