Bernie Sanders a contribué au débat qui s'amorce au Sénat concernant l'abrogation de l'Obamacare en ressortant un gazouillis publié par Donald Trump en mai 2015. Le magnat de l'immobilier se vantait alors d'être le premier et unique candidat républicain potentiel à la présidence à promettre de ne pas couper dans les trois plus importants programmes sociaux du gouvernement fédéral. «Donald Trump doit se faire entendre - peut-être par le biais d'un gazouillis - et dire clairement que Donald Trump opposera son veto à toute législation qui couperait Medicare, Medicaid et Social Security», a déclaré le sénateur du Vermont, sachant bien qu'il s'agit là de priorités des républicains du Congrès. À noter que des millions d'Américains ont désormais accès au programme d'assurance maladie Medicaid grâce à la loi sur la santé de Barack Obama.

Publié le 4 janv. 2017
Richard Hétu