Source ID:; App Source:

Le terme «grippe porcine» pas casher en Israël

Le vice-ministre israélien de la Santé, l'utra-orthodoxe Yaakov Litzman, a... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Agence France-Presse
Jerusalem

Le vice-ministre israélien de la Santé, l'utra-orthodoxe Yaakov Litzman, a décidé lundi de retenir le terme de «grippe du Mexique» pour parler de la «grippe porcine», le porc étant considéré comme un animal impur par le judaïsme.

«Je préfère parler de grippe du Mexique, pour ne pas avoir à prononcer le mot "porc"», a déclaré M. Litzman lors d'une conférence de presse. La grippe porcine se traduit en hébreu par «la grippe des porcs».

La consommation de viande de porc est interdite dans le judaïsme et cet animal a une image négative dans la tradition juive, étant devenu le symbole de l'impureté.

M. Litzman, du parti «Judaïsme pour la Torah», a par ailleurs tenu à rassurer le public, affirmant qu'aucune propagation de la maladie en Israël n'était à craindre dans l'immédiat.

«Il n'y a pas d'indication que le virus soit arrivé en Israël mais nos services se tiennent prêts à toute éventualité», a-t-il affirmé.

Un homme de 40 ans, revenu récemment du Mexique et présentant des symptômes de grippe a été hospitalisé lundi et mis en quarantaine à l'hôpital Meïr de Kfar Saba, dans le centre du pays.

Un jeune homme de 26 ans présentant des symptômes similaires après son retour du Mexique a été hospitalisé dimanche dans un autre établissement.

Au Mexique, foyer de l'épidémie, le ministre de la Santé a annoncé 103 décès dus de façon «probable» à la grippe porcine et 1.614 malades, dont 400 encore hospitalisés. Sur ce total, le nombre de morts liées de manière certaine au virus a été maintenu à 20.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer