(Londres) L’acteur Daniel Craig a été nommé commandant honoraire de la Royal Navy, la marine britannique, décrochant ainsi le même grade que son personnage à l’écran, James Bond, a annoncé jeudi le ministère de la Défense.

Agence France-Presse

Cette nomination a été annoncée une semaine avant la sortie dans les salles britanniques de No Time To Die (Mourir peut attendre), nouveau volet des aventures du célèbre agent secret, et cinquième et dernier film de Daniel Craig dans la peau de 007.

« Daniel Craig est bien connu pour avoir été le commandant Bond au cours des 15 dernières années — un officier de marine qui assure la sécurité de la Grande-Bretagne lors de missions à travers le monde », a déclaré l’amiral Tony Radakin. « C’est ce que la vraie Royal Navy fait tous les jours, en utilisant moyens technologiques et compétences de la même manière que Bond lui-même ».

L’acteur britannique de 53 ans a déclaré se sentir « privilégié » et « honoré » de cette nomination.

Sortes d’ambassadeurs de la Royal Navy, les officiers honoraires contribuent à faire la promotion de la marine britannique et de son rôle dans le monde.

Avant la remise de cette distinction, l’acteur a rencontré le commandant Frances Bond, qui travaille au quartier général de la Royal Navy à Portsmouth, dans le sud de l’Angleterre.

PHOTO LEE BLEASE, AGENCE FRANCE-PRESSE

L’amiral Tony Radakin (à gauche) en compagnie de Daniel Craig.

« Des collègues m’ont pas mal charrié sur le fait d’être le véritable Bond, mais je n’aurais jamais imaginé que je rencontrerais un jour l’acteur qui l’a interprété », a relevé Frances Bond.

Lors de la production du dernier opus de la franchise 007, dont la première aura lieu mardi à Londres, les cinéastes ont travaillé en étroite collaboration avec la Royal Navy et le ministère de la Défense.

Le navire de guerre HMS Dragon apparaît dans le film ainsi que le destroyer type 45, avec son emblème de dragon rouge sur la coque, qu’on aperçoit fendant les flots dans la dernière bande-annonce.

La sortie du prochain James Bond, initialement prévue en mars 2020, a été reportée à plusieurs reprises et repoussée au total de 18 mois, en raison de la pandémie de COVID-19.