La Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) et le Front commun motocycliste (FCM) ont finalement conclu une entente sur des modifications à apporter à l'établissement des contributions d'assurance des motocyclistes.

Publié le 24 févr. 2011
LA PRESSE CANADIENNE

L'entente est intervenue après plusieurs mois de travaux, dans le cadre de la Table sur la tarification d'assurance des motocyclistes créée en juin 2010.

La SAAQ tiendra dorénavant compte du comportement des motocyclistes sur la route. Cela se traduira par l'introduction d'une prime d'assurance sur les permis de conduire des motocyclistes associée à leur conduite. Une tarification spécifique et non répétitive sera également introduite lors de l'acquisition d'une nouvelle motocyclette.

D'autre part, la vulnérabilité des motocyclistes et l'amélioration de leur bilan routier seront reconnues dans les contributions d'assurance.

Ainsi, l'ensemble de tous ces facteurs se traduira par une réduction des contributions d'assurance des motocyclistes dès la saison 2012, selon un principe d'équité envers les différents usagers de la route.

Le président du Front commun motocycliste, Eric Lessard, se dit très satisfait de l'aboutissement des travaux. «C'est une entente historique, après plus de dix années de combat. Des gains majeurs pour les motocyclistes», a-t-il dit en en entrevue.

M. Lessard évalue que les contributions d'assurance diminueront de 15 à 23 pour cent pour les motocyclettes régulières.

«C'est significatif. Ça fait beaucoup plus de sens pour le portefeuille des motocyclistes», a-t-il dit.

«C'est toute l'économie québécoise qui va en bénéficier. Les motocyclistes vont recommencer à circuler sur les routes du Québec. Plusieurs avaient délaissé ce moyen de transport ces dernières années, en raison du coût trop élevé des assurances.»

Par ailleurs, des orientations visant à accroître la sécurité routière des motocyclistes ont également été arrêtées lors des négociations, relativement à l'accès à la conduite des motocyclettes dites à risque. De plus, les règles d'accès aux motos à circulation restreinte seront réévaluées.

Le différend qui opposait la SAAQ aux motocyclistes a provoqué de nombreuses manifestations ces dernières années. À maintes reprises, les motocyclistes avaient volontairement ralenti la circulation sur plusieurs routes et autoroutes, à travers le Québec.