Chaque dimanche, nous braquons les projecteurs sur des éléments de l’actualité financière et boursière qui peuvent être utiles à l’investisseur, mais qui pourraient être passés sous le radar

Richard Dufour
Richard Dufour La Presse

Un des fondateurs d’Alimentation Couche-Tard a vendu en milieu de semaine 10 millions de dollars en actions de l’entreprise de Laval.

Richard Fortin a vendu mercredi un bloc de 200 000 actions de Couche-Tard.

Il a obtenu un prix unitaire de 50,06 $. Un document déposé auprès des autorités boursières précise que cette transaction a été réalisée à des fins de planification successorale.

* * *

Le gestionnaire d’actifs montréalais Van Berkom vient de hausser sa participation dans 5N Plus au-dessus de la barre des 10 %. Un document déposé ce mois-ci auprès des autorités indique que Van Berkom a commencé septembre avec 10,5 % des actions du producteur montréalais de métaux spéciaux.

* * *

Une vingtaine d’analystes et investisseurs institutionnels sont attendus mardi au siège social de Lion Électrique à Saint-Jérôme pour une visite des installations et une série de présentations. Cette journée pourrait s’avérer un catalyseur pour le titre, selon Benoit Poirier, de Valeurs mobilières Desjardins, puisqu’il s’agira d’une « excellente » occasion d’en apprendre davantage sur les récents progrès réalisés pour augmenter la production de véhicules lourds 100 % électriques.

* * *

Un autre analyste vient de se ranger derrière Uni-Sélect. La firme torontoise Cormark a lancé vendredi sa couverture officielle des activités du fournisseur de pièce d’autos de Boucherville en recommandant d’acheter le titre. Uni-Sélect continue de faire l’unanimité sur Bay Street. Ils sont maintenant six analystes à proposer l’achat du titre.

* * *

Le début des transactions sur le titre de l’entreprise de Longueuil kdc/one est prévu cette semaine. Le prix initial du titre doit être fixé en fin de journée mercredi. On saura alors si le début des transactions se fera jeudi ou vendredi. Spécialisée dans les produits de beauté et de soins personnels, kdc/one espère récolter approximativement 800 millions US avec son premier appel public à l’épargne, une somme qui servira essentiellement à réduire l’endettement.

* * *

Le CN a perdu l’appui de la TD cette semaine. L’analyste Cherilyn Radbourne a retiré mardi sa recommandation d’achat sur le titre du transporteur ferroviaire montréalais. Sa décision repose surtout sur la force du titre depuis la décision défavorable rendue par les autorités américaines à la fin août concernant le rachat du transporteur KCS.

L’action s’est un peu repliée récemment, mais aux yeux de l’analyste, le titre se maintient malgré tout en raison du militantisme d’actionnaires et parce que des investisseurs ont eu à racheter des actions afin de couvrir des positions à découvert.

Je pourrais remodifier ma recommandation dans l’éventualité d’une faiblesse du cours ou de nouveaux développements.

Cherilyn Radbourne, analyste à la TD

* * *

Les titres québécois de Savaria, Bellus Santé, SNC-Lavalin, Nuvei, BCE et Lightspeed ont tous touché cette semaine un sommet des 52 dernières semaines à Toronto. À l’opposé, le titre de Dialogue a touché un nouveau creux cette semaine.

* * *

Administrateur chez Molson Coors, le PDG de la Banque Nationale, Louis Vachon, a acheté le 8 septembre un bloc de 3000 actions du brasseur. La transaction a une valeur d’environ 140 000 $ US.

* * *

C’est lundi matin que MTY et Bombardier effectueront officiellement leur retour dans le principal indice de la Bourse de Toronto. La nouvelle de cette réinsertion avait été annoncée le 3 septembre.

Une version précédente de ce texte indiquait erronément que Van Berkom avait abaissé sa participation dans 5N Plus plutôt que de l’avoir haussé.