(Toronto) L’indice de référence de la Bourse de Toronto a connu une nouvelle séance record mardi, enregistrant de nouveaux gains généralisés pendant que le cours du pétrole brut franchissait le cap des 70 $ US le baril pour la première fois depuis octobre 2018.

La Presse Canadienne

L’indice composé S&P/TSX du parquet torontois a gagné 30,62 points pour terminer la journée au cours de clôture record de 20 065,92 points.

Sept des onze secteurs du TSX ont avancé mardi, notamment ceux de l’industrie, de l’immobilier, des technologies de l’information et de l’énergie.

L’indice phare du parquet affiche une hausse de plus de 15 % jusqu’à maintenant en 2021.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a perdu 30,42 points à 34 599,82 points, tandis que l’indice élargi S&P 500 a pris 0,74 point à 4227,26 points. L’indice composé du NASDAQ s’est emparé de 43,19 points à 13 924,91 points.

L’activité a été généralement très tranquille sur les marchés boursiers mardi, en l’absence d’actualité pour alimenter l’activité.

« C’était une de ces journées typiques de juin », a observé Colin Cieszynski, stratège en chef chez SIA Wealth Management.

La Banque du Canada doit annoncer mercredi sa prochaine décision sur les taux d’intérêt. La banque centrale ne devrait pas modifier ses taux d’intérêt, selon les économistes.

De son côté, la Réserve fédérale des États-Unis se rencontrera la semaine prochaine pour discuter notamment des données sur l’inflation qui seront publiées jeudi.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s’est négocié au cours moyen de 82,67 cents US, en baisse par rapport à celui de 82,83 cents US de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut cédait 21 cents US à 69,02 $ US le baril, tandis que celui de l’or reculait de 2,20 $ US à 1896,60 $ US l’once. Le prix du cuivre retraitait quant à lui de 5 cents US à 4,48 $ US la livre.