(New York) La plateforme de création de jeux vidéo Roblox, sensation du confinement auprès des enfants et des jeunes adolescents, a confirmé qu’elle allait faire son entrée mercredi à Wall Street via une cotation directe.

Agence France-Presse

L’action sera cotée sous le symbole RBLX au New York Stock Exchange (NYSE).

En ayant recours à la cotation directe, comme l’avaient déjà fait des entreprises comme Spotify, Slack ou Palantir, Roblox ne pourra pas émettre de nouvelles actions et donc récupérer de l’argent frais.  

Mais les actionnaires déjà présents au capital – les fondateurs, les employés et les premiers financeurs – vont pouvoir vendre leurs participations sur le marché et ainsi récupérer de l’argent pour eux-mêmes.

L’entreprise compte céder près de 199 millions d’actions.  

Mercredi soir, le NYSE a communiqué un prix de référence de 45 dollars par action. Ce chiffre, purement indicatif, ne correspond pas au premier prix de cotation, qui va dépendre de l’offre et de la demande.

Fin janvier, Roblox avait annoncé une nouvelle collecte de fonds la valorisant à 29,5 milliards de dollars.

La plateforme, dont la popularité a explosé au plus fort de la pandémie de coronavirus, héberge des jeux directement conçus par ses utilisateurs et reverse aux développeurs une partie des revenus issus des achats en ligne.  

Elle revendiquait près de 33 millions de joueurs quotidiens en 2020.

Le chiffre d’affaires de Roblox a grimpé de 82 % l’an dernier pour s’établir à 924 millions de dollars.  

Mais l’entreprise, qui engage d’importantes dépenses pour son infrastructure informatique et la protection des données en plus de la rémunération de ses développeurs, n’est pour l’instant pas rentable.