(Tokyo) Les principales Bourses asiatiques ont terminé jeudi dans le vert, portées notamment par le rebond de Wall Street la veille, malgré des informations faisant état d’éventuelles représailles monétaires contre la Chine, émanant des États-Unis.

Agence France-Presse

Les Bourses de Chine continentale ont une nouvelle fois solidement progressé, continuant à faire preuve d’optimisme à l’égard de la reprise économique dans le pays.

L’indice composite de Shanghai a ainsi pris 1,39 % à 3450,59 points et celui de Shenzhen 2,7 % à 2257,95 points.

La Bourse de Hong Kong aussi a progressé, quoique plus faiblement (+0,31 % à 26 210,06 points).

Selon l’agence Bloomberg, des conseillers de la Maison-Blanche envisagent des rétorsions monétaires contre le dollar hongkongais, indexé sur le dollar américain, après la récente adoption par Pékin d’une loi controversée sur la sécurité nationale dans l’ancien territoire britannique.

« Si les États-Unis attaquaient le dollar hongkongais, alors l’impact sur la finance et le commerce serait immense », a estimé Takashi Ito, analyste chez Nomura Securities cité par Bloomberg.

Les gains ont été mesurés aussi à la Bourse de Tokyo jeudi, dont l’indice vedette Nikkei a gagné 0,4 % pour s’établir à 22 529,29 points, tandis que l’indice élargi Topix a stagné à 1557,24 points.

Le Nikkei a ralenti sa progression dans l’après-midi après l’annonce de plus de 220 nouveaux cas quotidiens de coronavirus à Tokyo, un record sur une journée pour la capitale japonaise.

« Je ne pense pas que le gouvernement imposera immédiatement de nouvelles restrictions, mais ces informations ont atteint psychologiquement le marché », a commenté Toshikazu Horiuchi, courtier chez IwaiCosmo Securities.

Du côté des valeurs

FAMILYMART A DÉCOLLÉ APRÈS L’OPA D’ITOCHU : l’action de FamilyMart, numéro deux japonais des supérettes de proximité, s’est envolée de 22,8 % à 2154 yens jeudi, après avoir été suspendue une grande partie de la séance à la suite de l’annonce la veille d’une offre publique d’achat (OPA) de son grand actionnaire, la maison de négoce Itochu (+0,21 % à 2312,5 yens).

Détenant actuellement 50,1 % de FamilyMart, Itochu a proposé un prix de 2300 yens par action pour acquérir le reste, soit une prime de plus de 31 % par rapport au cours de clôture de FamilyMart mercredi. Son OPA, d’un montant total de 580,9 milliards de yens (4,8 milliards d’euros), a démarré jeudi et court jusqu’au 24 août.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen était stable face au dollar après 4 h 40, à raison d’un dollar pour 107,27 yens contre 107,26 yens mercredi à 17 h. Mais la monnaie japonaise s’était sensiblement appréciée dans la journée de mercredi face au billet vert.

L’euro bougeait peu également face au yen, s’échangeant pour 121,55 yens contre 121,53 la veille.

La monnaie européenne était quasi inchangée face au dollar, à raison d’un euro pour 1,1332 dollar contre 1,1330 dollar mercredi à 17 h.

Les prix du pétrole évoluaient en légère baisse jeudi vers 4 h 35, digérant toujours les chiffres mitigés des stocks hebdomadaires américains publiés la veille.

Le prix du baril de brut américain WTI perdait 0,32 % à 40,77 dollars et celui du baril de Brent londonien cédait 0,07 % à 43,26 dollars.