Un des gros actionnaires institutionnels de BRP vient d’abaisser son investissement dans le constructeur de véhicules récréatifs de Valcourt sous le seuil de ce qui en faisait un « initié ».

Richard Dufour Richard Dufour
La Presse

Fidelity a révélé cette semaine aux autorités boursières qu’il ne détenait plus qu’une participation équivalant à 5 % dans BRP. La vente d’un bloc d’actions d’une valeur approximative de 4 millions de dollars le 8 octobre est la transaction ayant forcé cette déclaration par Fidelity.

Maintenant que Fidelity détient une participation inférieure à 10 % dans BRP, le gestionnaire américain de fonds communs n’est plus tenu de révéler ses positions sur le titre à moins de les faire à nouveau passer à plus de 10 %.

***

Le principal indice de la Bourse de Toronto n’a pas encore enregistré une seule séance négative en novembre. Le S&P/TSX vient de traverser une deuxième semaine de suite complète entièrement au vert. Le S&P/TSX a maintenant enregistré des gains à chacune des 11 séances boursières depuis le début du mois.

***

Les titres québécois de BRP, Pages Jaunes, CGI, Bausch Health (ex-Valeant), GDI, Cominar, Banque Nationale, Boralex, Innergex et Cogeco ont atteint cette semaine un nouveau sommet de la dernière année en Bourse. Rogers Sugar (Sucre Lantic), Hexo et Lassonde ont de leur côté touché un plancher des 52 dernières semaines.

***

Des progrès importants sur le plan de la gestion des coûts et du remboursement des dettes ont amélioré le profil risque-rendement de l’action de Pages Jaunes, comme en témoigne son appréciation de plus de 50 % cette année. Si bien que l’analyste Adam Shine, de la Banque Nationale, commence à croire possible le versement d’un dividende dans un avenir rapproché.

***

Lors de l’annonce de sa nomination il y a deux mois, le nouveau PDG de Mediagrif, Luc Filiatreault, avait dit que l’entreprise de Longueuil spécialisée en commerce électronique avait un travail de communication à faire pour mieux informer les investisseurs. Mediagrif a tenu mercredi une conférence téléphonique pour commenter ses résultats trimestriels. C’est la première fois en 10 ans que Mediagrif fait cela, souligne Richard Tse, de la Banque Nationale. « Ça amène aussi les dirigeants à rendre des comptes », souligne l’analyste.

***

Un autre analyste a retiré cette semaine sa recommandation d’achat sur Semafo dans la foulée de l’assaut meurtrier survenu au début du mois en Afrique contre des travailleurs de la société minière montréalaise. Ovais Habib, de la Scotia, a notamment souligné lundi qu’il devenait de plus en plus prudent face aux perspectives à court terme. L’action de Semafo a perdu 17 % lundi, jour de la publication du commentaire de cet analyste.

***

Le repli de 13 % de l’action d’Alithya mercredi laisse entendre que les investisseurs ont accordé beaucoup d’attention aux revenus inférieurs aux attentes dévoilés en milieu de semaine par l’entreprise québécoise spécialisée dans la transformation numérique des organisations. « Les marges de profit sont toutefois un meilleur indicateur du succès que l’entreprise peut avoir lorsqu’elle digère ses acquisitions », dit Andrew McGee, de la Banque Nationale, en déplorant la réaction des marchés.

***

Le titre de Gildan pourrait faire l’objet d’une attention particulière en milieu de semaine. Le fabricant montréalais de chaussettes et t-shirts tiendra une conférence à l’intention des investisseurs institutionnels et analystes au Honduras de mardi à jeudi pour faire le point sur sa stratégie et ses activités.