• Accueil > 
  • Affaires > 
  • Marchés 
  • > Wall Street fragilisée par les multiples messages de Washington sur le commerce 
Source ID:; App Source:

Wall Street fragilisée par les multiples messages de Washington sur le commerce

Après un début de séance sur une note positive mercredi, la Bourse de New York... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Après un début de séance sur une note positive mercredi, la Bourse de New York a été entraînée dans le rouge par le message jugé confus de l'administration Trump sur le commerce avec ses principaux partenaires.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a terminé en baisse de 0,68 % à 24 117,59 points.

Le Nasdaq, à forte composante technologique, a chuté de 1,54 % à 7445,08 points.

L'indice élargi S&P 500 a reculé de 0,86 % à 2699,63 points.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a reculé de 48,84 points à 16 231,25 points, tiré vers le bas par les pertes des secteurs de la santé et de la finance, notamment.

«Les marchés évoluent en ce moment au gré des gros titres sur le commerce», a rappelé Emily Roland de Manulife Asset Management. «On observe cela comme un jeu de ping-pong.»

En début de séance, les investisseurs ont salué les commentaires jugés conciliants de Washington sur les investissements étrangers.

Plusieurs médias avaient en effet évoqué ces derniers jours de possibles mesures visant à interdire à des compagnies à capitaux chinois d'investir dans des entreprises américaines relevant de secteurs sensibles. Une rumeur qui avait ébranlé les marchés.

Le président Donald Trump a joué l'apaisement avant l'ouverture en invitant plutôt dans l'immédiat le Congrès à renforcer des mesures de surveillance.

Mais son conseiller économique Larry Kudlow a plus tard dans la journée «affirmé que le président n'était jusqu'à présent "pas satisfait" de la réponse des Chinois et envisageait des sanctions supplémentaires», a souligné Art Hogan de Wunderlich Securities.

«Le message de l'administration sur le front du commerce reste confus» et donne l'impression «d'être fabriqué au fur et à mesure», sapant la confiance des investisseurs, a-t-il estimé.

Feu vert pour Disney

«Même si la situation économique reste solide, les négociations sur la guerre commerciale laissent planer une ombre sur des perspectives par ailleurs plutôt bonnes», a relevé de son côté Mme Roland.

Le principal indicateur du jour était en demi-teinte: les commandes industrielles aux États-Unis ont baissé de 0,6 % en mai, sous l'effet d'un recul marqué dans les secteurs aéronautique civil et automobile. Mais les analystes tablaient sur un recul plus important.

Les courtiers ont surtout mercredi abandonné le secteur des technologies, l'indice le représentant au sein du S&P 500 reculant de 1,45 %.

Le secteur de la finance a aussi été secoué (-1,26 %). JPMorgan Chase a cédé 1,54 %, Citigroup 1,28 % et Bank of America 1,05 %.

Les banques pâtissent particulièrement de la baisse des taux d'intérêt sur le marché obligataire, où le rendement sur les bons du Trésor à 10 ans chutait vers 16h35 à 2,820 % contre 2,877 % mardi soir, et celui à 30 ans à 2,964 % contre 3,025 % à la précédente clôture.

Parmi les quelques valeurs dans le vert figuraient mercredi les entreprises du secteur de l'énergie, qui ont profité de l'envolée du prix du pétrole américain à son plus haut niveau depuis 2014. Chevron s'est apprécié de 1,48 %, ExxonMobil de 1,33 % et ConocoPhillips de 2,08 %.

Walt Disney a cédé 0,29 %. Le groupe a obtenu mercredi le feu vert des autorités de la concurrence américaines pour le rachat de l'essentiel du groupe 21st Century Fox (+2,35 %) à la condition de vendre de chaînes sportives.

C'est une mauvaise nouvelle pour le câblo-opérateur Comcast (-1,49 %), qui convoitait aussi les actifs de Fox.

Le groupe agroalimentaire Conagra Brands a chuté de 7,27 % après avoir annoncé son intention de racheter pour environ 8,1 milliards de dollars Pinnacle Foods (-4,29 %).




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer