Source ID:; App Source:

Les marchés portés par le vendredi fou

Cette journée du Black Friday est l'une des... (Photo Marco Campanozzi, Archives La Presse)

Agrandir

Cette journée du Black Friday est l'une des plus actives de l'année pour les commerçants.

Photo Marco Campanozzi, Archives La Presse

La Bourse de New York a terminé en hausse vendredi, profitant de l'optimisme généré par les achats du Black Friday lors d'une séance écourtée: le Dow Jones a gagné 0,14%, le Nasdaq 0,32% et le S&P 500 0,21%, battant des records.

Selon des résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones a pris 31,81 points à 23 557,99 points le Nasdaq, à forte coloration technologique, a avancé de 21,8 points, à 6889,16 points et le S&P 500 a gagné 5,34 points à 2602,42 points, pour la première fois au-dessus des 2600 points à la clôture.

Sur la semaine, le Dow Jones a pris 0,86%, le Nasdaq 1,54% et le S&P 500 0,91%.

Dans un marché aux échanges limités en raison de la célébration jeudi de Thanksgiving (fête de l'Action de grâce) et d'une séance écourtée vendredi, les investisseurs ont affiché leur optimisme à l'occasion de cette journée du Black Friday, l'une des plus actives de l'année pour les commerçants américains.

«Les clients sont plus confiants, grâce à un marché du travail plus dynamique. C'est la clé pour une saison solide dans la consommation des ménages», a analysé Peter Cardillo de First Standard Financial.

Signe de cette santé solide, le Black Friday a été précédé de rabais sur internet à l'occasion de Thanksgiving et a affiché des ventes à «1,52 milliard de dollars à 17H00, en hausse de 16,8% sur un an», a souligné Patrick O'Hare de Briefing.

Les grands noms de la distribution ont profité de ce mouvement: Macy's (+2,1%), Kohl's (+1%) et J.C. Penney (+0,6%) ont progressé, mais également les acteurs du web, à l'image d'Amazon (+2,6%) alors qu'à l'occasion des fêtes, les dépenses sur internet devraient pour la première fois dépasser celles des magasins traditionnels selon une étude du cabinet Deloitte.

Les valeurs technologiques ont également bénéficié de cette journée, l'indice les regroupant au sein du S&P 500 gagnant 0,54%, la plus forte progression au sein de l'indice élargi.

La forte hausse du pétrole américain vendredi a par ailleurs entraîné Wall Street dans son sillage, les valeurs énergétiques regroupées au sein du S&P 500 avançant de 0,27%, à quelques jours d'un sommet stratégique des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

La Bourse de Toronto a aussi clôturé en hausse.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a avancé de 33,79 points pour terminer la séance à 16 108,09 points, soutenu par la grande majorité de ses secteurs.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 78,69 cents US, en hausse de 0,04 cent US par rapport à son cours moyen de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a progressé de 93 cents US à 58,95 $ US le baril, tandis que celui du lingot d'or a cédé 4,90 $ US à 1287,30 $ US l'once. Le prix du cuivre a pris 3 cents US à 3,17 $ US la livre.

AFP-PC




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer