Les investisseurs réagissent positivement à l'annonce mercredi des suppressions d'emplois chez Bombardier, ainsi qu'à une lettre d'intention d'Air Canada visant l'acquisition de 45 C Series.

Mis à jour le 17 févr. 2016
LA PRESSE

À 12h10, le titre de Bombardier gagnait 21,1% ou 0,19$ à 1,09$ à la Bourse de Toronto.

Plus tôt ce matin, le constructeur a annoncé la suppression de 7000 postes, dont 2000 contractuels, soit près de 10% de son effectif mondial, dans le but d'améliorer sa situation financière.

Air Canada s'est pour sa part engagé à acquérir 45 avions CS300 de 130 places, ce qui permettra à Bombardier d'enregistrer une première commande pour la C Series en près de 18 mois.

À la mi-séance, l'action d'Air Canada, qui a annoncé ce matin une perte de 116 millions, reculait de 10,46% ou 0,88$ à 7,53$.