Volvo s'envole en Bourse

Vendredi, deux heures après l'ouverture de la Bourse... (Photo Benoit Tessier, Reuters)

Agrandir

Vendredi, deux heures après l'ouverture de la Bourse de Stockholm, l'action de Volvo gagnait 10,08 % dans un marché quasi stable (+0,16 %).

Photo Benoit Tessier, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
STOCKHOLM

Le numéro deux mondial des poids lourds, le suédois Volvo, a vu son action décoller vendredi après avoir redressé sa rentabilité au troisième trimestre.

Le bénéfice net a augmenté de 8 % à 1,5 milliard de couronnes (163 millions d'euros) et le chiffre d'affaires a progressé de 3,6 % à 67,222 milliards, au-delà des attentes des analystes qui tablaient sur 63,81 milliards.

À la Bourse de Stockholm deux heures après l'ouverture, l'action gagnait 10,08 % dans un marché quasi stable (+0,16 %).

«Le développement du marché au troisième trimestre a suivi la direction amorcée au deuxième trimestre avec un bon élan en Amérique du nord et au Japon et la poursuite d'une progression plus lente dans les marchés en voie de développement en Amérique du Sud et en Asie», a relevé le PDG du groupe, Olof Persson.

Dans l'ensemble, à périmètre et changes constants, «les ventes ont été au même niveau que l'année dernière», a relevé Volvo. Mais la rentabilité du groupe a fait des progrès, avec une marge opérationnelle de 4,3 % hors coûts de restructuration, contre 3,9 % un an auparavant.

«L'augmentation des marges a fait que Volvo est parti pied au plancher dans les premiers échanges», a commenté sur Twitter Nicklas Andersson, un conseiller financier de la banque suédoise SEB.

Il y a un an, Volvo Group annonçait la suppression de 2000 emplois de cadres et consultants. Les effectifs étaient de 93 400 salariés permanents au 30 septembre, contre 95 500 fin 2013.

Volvo a annoncé qu'il allait poursuivre ses efforts de réduction des coûts structurelle, avec un objectif d'économies supplémentaires de 3,5 milliards de couronnes (380 millions d'euros) d'ici à fin 2015.

L'année 2014 a déjà permis des économies supérieures de 1,6 milliard de couronnes à celles de 2013.

Dans le secteur des camions, les commandes ont augmenté de 14 % sur un an au troisième trimestre, tirées par l'Amérique du Nord.

«Pour 2015, nous prévoyons que le marché des poids lourds sera au même niveau qu'en 2014 en Europe, au Japon et en Chine, à un niveau supérieur en Amérique du Nord et en Inde, et à un niveau inférieur au Brésil», a souligné Volvo.

Pour les équipements de construction, les résultats ont profité d'un taux de change favorable. La demande a augmenté en Amérique du Nord, mais diminué en Chine, a relevé le rapport. En outre, le secteur est en surcapacité et des réductions de la production sont à prévoir au quatrième trimestre.

Les ventes de bus ont augmenté de 23 %.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer