Source ID:; App Source:

Le Groupe TMX cherche un successeur à son chef de la direction

Thomas Kloet estime que son successeur devra être... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

Thomas Kloet estime que son successeur devra être disposé à chercher de la croissance à l'extérieur des frontières du Canada.

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Nguyen
La Presse Canadienne
TORONTO

Alors qu'approche le moment de sa retraite, à la fin du mois d'août, le chef de la direction du Groupe TMX (T.X), Thomas Kloet, estime que son successeur devra être disposé à chercher de la croissance à l'extérieur des frontières du Canada.

«C'est essentiel», a jugé M. Kloet, vendredi, à la suite de l'assemblée générale annuelle de l'exploitant du plus important marché boursier au pays, la Bourse de Toronto.

«Je crois que l'entreprise va continuer de jouer un rôle international de plus en plus important. C'est la stratégie que nous mettons en place», a-t-il ajouté.

Le Groupe TMX, qui possède la Bourse de Toronto, la Bourse de croissance TSX et la Bourse de Montréal, entre autres marchés des valeurs mobilières, demeurera à la recherche d'occasions là où il pourra offrir des services aux marchés internationaux, avec une attention particulière portée à l'Amérique latine et à l'Asie, a indiqué M. Kloet.

M. Kloet a pris les rênes de l'entreprise en 2008, peu après la conclusion de sa fusion avec la place boursière montréalaise et alors que l'industrie se dirigeait vers une phase de consolidation. Durant ses six années passées aux commandes du groupe, il a réussi ce qu'il cherchait à accomplir, et le moment est maintenant venu pour lui de profiter d'une pause, a-t-il dit.

«Je crois que j'ai donné le meilleur de moi-même à l'institution pendant six ans, et je pense qu'un nouveau dirigeant va la hisser à un autre niveau», a affirmé M. Kloet.

Le conseil d'administration du Groupe TMX a constitué un comité qui entend tenir compte des candidats déjà à l'emploi de l'entreprise et des candidats externes.

M. Kloet a indiqué que l'objectif visé était d'avoir quelqu'un en place au moment de son départ, prévu le 31 août, mais il indiqué que si cela n'était pas possible, il était disposé à demeurer à son poste d'ici à ce qu'un successeur lui ait été trouvé.

«J'espèce que nous y parviendrons avant que je parte, mais l'important est de trouver la bonne personne, pas de trouver une personne dans un certain délai», a-t-il dit.

Avant de se joindre au groupe, M. Kloet était chef de la direction de la Bourse de Singapour, où il a supervisé l'intégration des marchés boursier et monétaire de la cité-État, de même que le premier appel public à l'épargne de la Bourse.

Plus tôt ce mois-ci, le Groupe TMX a annoncé avoir vu ses profits grimper de 23 % au premier trimestre grâce à une augmentation des volumes de négociation et de compensation.

L'entreprise a réalisé un bénéfice net de 46,4 millions de dollars, ou 86 cents par action, au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars, comparativement à un bénéfice net de 37,8 millions de dollars, ou 70 cents par action, un an auparavant.

Les revenus trimestriels ont atteint 182,1 millions de dollars, en hausse de 6 % par rapport aux 172,2 millions de dollars du premier trimestre de l'an dernier.

À la Bourse de Toronto, vendredi, les actions du Groupe TMX ont clôturé à 56,93 $, en baisse de 22 cents par rapport à leur précédent cours de fermeture.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer