Source ID:; App Source:

Les marchés culbutent avec les déclarations de la Fed

La Bourse de Toronto a clôturé en baisse mercredi après que la Réserve fédérale... (PHOTO STAN HONDA, AFP)

Agrandir

PHOTO STAN HONDA, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Malcolm Morrison
La Presse Canadienne
TORONTO

La Bourse de Toronto a clôturé en baisse mercredi après que la Réserve fédérale des États-Unis eut indiqué qu'elle ne prévoyait pas réduire l'ampleur d'un de ses principaux programmes de relance économique pour l'instant.

----------------

Les marchés à la clôture:

TSX 12 268,29 / -99,17 (-0,80%)

Dow Jones 15 112,19 / -206,04 (-1,35%)

S&P 500 1 628,93 / -22,88 (-1,39%)

NASDAQ 3 443,20 / -38,98 (-1,12%)

------------------

L'indice composé S&P/TSX a cédé 99,17 points, pour terminer la séance avec 12 268,29 points, les opérateurs ayant mal réagi aux prévisions légèrement plus optimistes de la Fed au sujet de l'économie et au marché de l'emploi.

Cela pourrait vouloir dire que la banque centrale américaine se prépare à atténuer son programme qui prévoit l'achat de 85 milliards $ US en obligations à chaque mois. La déclaration de la Fed n'a toutefois pas donné d'indication quant au moment où cela pourrait se produire.

Le dollar canadien a chuté de 0,6 cent US à 97,34 cents US, le dollar américain et les rendements obligataires ayant gagné du terrain après l'annonce de la Fed.

Les principaux indices boursiers américains ont aussi culbuté. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a échappé 206,04 points à 15 112,19 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a perdu 38,98 points à 3443,2 points et que l'indice élargi S&P 500 a laissé 22,89 points à 1628,92 points.

Un nuage d'incertitude flottait sur les marchés depuis que le président de la Fed, Ben Bernanke, a évoqué pour la première fois la possibilité de réduire les achats obligataires mensuels de la banque, le 22 mai.

Les analystes ne s'attendaient pas à ce que la Fed ne bouge à ce sujet dès maintenant. Mais ils se demandaient si la Fed jugeait que les conditions économiques étaient appropriées pour un tel assouplissement, en plus de se questionner sur l'importance de cette éventuelle réduction d'achats obligataires. Conséquemment les marchés ont affiché de brusques variations, parfois de plus ou moins 100 points, pratiquement de façon courante ces dernières semaines.

Les achats d'obligations de la banque centrale ont gardé les taux d'intérêt et les rendements obligataires à de faibles niveaux, ce qui a permis aux marchés d'actions de connaître un robuste reprise depuis plusieurs mois.

Les cours des matières premières ont terminé la séance sur une note mitigée. Le cours du cuivre a laissé un cent US à 3,14 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York, ce qui a contribué à faire reculer le groupe des métaux de base de 1,88 pour cent à Toronto. L'action de Teck Resources (TSX:TCK.B) a perdu 93 cents à 23,10 $, tandis que celle de HudBay Minerals (TSX:HBM) a rendu 15 cents à 7,59 $.

Le secteur aurifère a reculé d'environ 2,5 pour cent, même si le cours du lingot d'or a progressé de 7,10 $ US à 1374 $ US l'once à New York. L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) a effacé 69 cents à 18,55 $.

Le prix du pétrole brut a perdu 20 cents US à 98,24 $ US à New York et le secteur torontois de l'énergie a glissé de 0,45 pour cent.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer