La Bourse de Toronto a grimpé d'environ 200 points, lundi, les investisseurs se montrant encouragés par la promesse des leaders européens de dévoiler des mesures concrètes pour s'attaquer à la crise de la dette.

Malcolm Morrison LA PRESSE CANADIENNE

Un bond de plus de sept pour cent dans le secteur minier a contribué à la progression de l'indice composé S&P/TSX de 212,79 points, à 12 162,28, alors que les prix des matières premières ont aussi été tirés vers le haut par des données solides en provenance de la Chine.

«Nous ignorons comment ils (les leaders européens) vont procéder, mais au moins nous savons qu'ils tentent d'envoyer le message aux marchés qu'ils ont un grand plan pour l'ensemble de la crise de la dette en Europe», a indiqué Sid Mokhtari, de CIBC Marchés des capitaux.

Les législateurs allemands mis au parfum par la chancelière Angela Merkel ont mentionné que le fonds de sauvetage de la zone euro verra sa portée s'accroître à plus de 1000 milliards d'euros. Il s'agit de plus du double de la capacité actuelle du Fonds européen de stabilité financière (FESF).

La Bourse de croissance TSXV a augmenté de 27,42 points, à 1560,33.

Le dollar canadien a terminé la journée en hausse de 0,55 cent, à 99,69 cents US, à la veille de l'annonce prévue de la Banque du Canada sur ses taux d'intérêts. Selon les analystes, la banque centrale devrait garder les taux à leur faible niveau actuel.

Le plan européen, dont l'annonce est prévue mercredi, devrait inclure des mesures pour recapitaliser les banques, devant accuser des pertes importantes relativement à la dette de la Grèce, de même qu'un accroissement du fonds de sauvetage de la zone euro.

Les bons résultats du grand fabricant mondial d'équipement pour la construction et l'exploitation minière Caterpillar ont aussi favorisé une appréciation marquée à Wall Street.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 104,83 points, à 11 913,62. L'indice du Nasdaq a crû de 61,98 points, à 2699,44, tandis que l'indice de référence S&P 500 a progressé de 15,94 points, pour s'établir à 1254,19.

Des données solides en provenance de la Chine ont contribué au bond du cours du pétrole de 3,87 $, à 91,27 $ US le baril.

L'indice sur les achats des fabricants chinois de HSBC a augmenté à 51,1 sur une échelle de 100 points, en hausse par rapport à 49,9 en septembre.