La Bourse de New York a fini sans direction claire vendredi, ayant fait preuve d'une grande hésitation sur fond d'accord entre élus du Congrès sur la réforme du secteur financier et de chiffres de croissance décevants: le Dow Jones a cédé 0,09% mais le Nasdaq a gagné 0,27%.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Selon des chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average a perdu 8,99 points à 10 143,81 points, tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, a pris 6,06 points à 2223,48 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a avancé de 0,29% (3,07 points) à 1076,76 points.

Les indices se sont hissés dans le vert dans la deuxième partie de journée, manquant de rebondir complètement en fin de séance, à l'issue d'une semaine négative.

En plus de «la hausse de soulagement parmi les valeurs financières», après l'accord trouvé entre élus américains sur la réforme de la régulation financière, qui lève une incertitude pour le secteur, le marché a été soutenu par l'affaiblissement du dollar, «qui a aidé les exportateurs et les minières», a indiqué Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management.

«L'inquiétude porte sur le rythme de la croissance, plus lente qu'attendu selon les chiffres du PIB, plus lente selon les chiffres publiés ces deux dernières semaines. Ce qui a vraiment poussé le marché à la baisse, c'est l'idée qu'on n'ait pas la croissance intérieure nécessaire pour créer de l'emploi», a expliqué Marc Pado, de Cantor Fitzgerald.

Le département du Commerce a revu en baisse la croissance économique des États-Unis au premier trimestre pour la deuxième fois vendredi, ce qui révèle le peu d'élan de l'activité après la récession de 2007-2009. Le produit intérieur brut américain a ainsi progressé de 2,7% en rythme annuel par rapport au trimestre précédent, contre 3,0% estimés précédemment.

La révision en hausse de l'indice de confiance des consommateurs américains, établi par l'Université du Michigan pour le mois de juin, à 76,0, a eu du mal à soutenir le marché après ces chiffres.

Le marché obligataire a un peu progressé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans s'est replié à 3,113% contre 3,123% jeudi soir et celui du bon à 30 ans à 4,071% contre 4,088% la veille.