Il ne faut pas chercher bien loin pour comprendre ce qui a poussé deux analystes de la Financière Banque Nationale à Toronto à quitter cette semaine pour aller travailler pour une boutique indépendante installée sur Bay Street.

Richard Dufour LA PRESSE

En acceptant les offres des patrons de Cormark Securities, David Newman et Richard Tse deviennent des associés (partners). Ça veut dire qu'ils vont participer au partage des profits et qu'ils vont avoir un mot dans les décisions prises pour la firme.

C'est une façon pour un analyste de donner un virage entrepreneurial à sa carrière.

La décision des deux analystes créé cependant un vide à la Financière Banque Nationale au niveau de la couverture des grandes entreprises québécoises et canadiennes.

David Newman assurait, entre autres, le suivi des activités quotidiennes du CN, de Bombardier, Transat, Air Canada, Jazz, WestJet et Héroux-Devtek.

De son côté, Richard Tse, commentait notamment sur le Groupe CGI et Research in Motion.

David Newman et Richard Tse vont prendre quelques mois pour se reposer avant de commencer leur nouveau défi. Ils doivent entrer chez Cormark Securities en septembre après la fête du Travail.

«J'ai bien hâte de faire du karaté sept jours sur sept d'ici septembre», lance David Newman qui entend obtenir sa ceinture noire au mois de novembre.

David Newman était à la Financière Banque Nationale depuis 2002. Il avait nommé dans le top 10 des meilleurs «stock pickers» au Canada en 2003 par Starmine.

Richard Tse couvrait pour sa part le secteur des technologies pour la Financière depuis 2004. Il avait été nommé analyste «étoile» par la firme Brendan Woods cette année-là.

Cormark, qui possède une adresse sur l'avenue McGill College à Montréal, fait par ailleurs de gros efforts pour améliorer la qualité de ses activités ces temps-ci. Il y a six mois, la firme a embauché l'analyste Darko Mihelic, qui était à la CIBC, pour bonifier sa couverture du secteur bancaire.

C'est d'ailleurs à la suite de cette embauche que la Financière Banque Nationale a perdu les services de son analyste du secteur financier, Robert Sedran qui a remplacé Mihelic à la CIBC.