L'action de l'imprimeur Quebecor World (T.IQW) a bondi de 229 pour cent à la Bourse de Toronto, lundi.

LA PRESSE CANADIENNE

Le titre a clôturé à 11,5 cents, en hausse de huit cents. En matinée, il a même atteint 14 cents, en progression de 300 pour cent.

L'entreprise montréalaise n'a pourtant effectué aucune annonce lundi.

Vendredi, par contre, un porte-parole de Quebecor World, Tony Ross, a déclaré à La Presse Canadienne que l'imprimeur prévoyait ne plus avoir besoin de la protection des tribunaux en juillet.

Quebecor World s'est placé à l'abri de ses créanciers au Canada et aux États-Unis en janvier 2008.

En raison d'importantes dépréciations d'actifs inscrites en 2007, l'entreprise a annoncé vendredi une réduction substantielle de la perte nette enregistrée à son quatrième trimestre et pendant l'ensemble de l'exercice 2008, malgré une baisse des revenus.

La perte nette de l'imprimeur pour le trimestre terminé le 31 décembre s'est élevée à 654 millions $ US, soit 3,26 $ US par action, alors qu'elle avait atteint 1,83 milliard $ US, ou 13,69 $ US par action, un an plus tôt.

Pour l'exercice dans son ensemble, la perte nette de Quebecor World s'est chiffrée à 1,66 milliard $ US, soit 9,18 $ US par action, comparativement à 2,20 milliards $ US, soit 16,85 $ US par action, en 2007.

Les revenus ont totalisé 1,03 milliard $ US au quatrième trimestre de 2008, contre 1,23 milliard $ US un an plus tôt. Sur l'ensemble de l'année, ils ont été de 4,02 milliards $ US, contre 4,65 milliards $ US en 2007.