Le centre commercial moribond Plaza Swatow, au cœur du Quartier chinois de Montréal, changera de vocation pour devenir un établissement hôtelier.

Publié le 8 juin
André Dubuc
André Dubuc La Presse

Selon les renseignements apparaissant au permis de construction, c’est la société techno-immobilière Sonder qui exploitera l’hôtel, bien que cette dernière refuse de confirmer l’information.

Le propriétaire du Swatow, au 998, boulevard Saint-Laurent, convertira les étages supérieurs du bâtiment en établissement hôtelier. Le centre commercial du rez-de-chaussée restera ouvert.

Construit au coût de 20 millions en 2009, Place Swatow comprend six étages hors sol et deux niveaux au sous-sol. Trois des étages logeaient des commerces, deux étages étaient réservés pour le bureau, et le dernier étage était occupé par un restaurant.

Les ambitions étaient grandes au départ. Finalement, l’immeuble a connu toutes sortes de difficultés au fil des ans. La célèbre agence de voyages Sinorama, qui a fait faillite en 2018, y avait ses bureaux.

Le propriétaire du Swatow « a demandé à la Ville d’aménager un hôtel aux étages supérieurs au rez-de-chaussée d’une superficie totale de 7358 m². Le projet n’entraînera aucune modification à l’apparence extérieure ou au niveau de plancher », lit-on dans les documents de la Ville de Montréal, qui devait autoriser cet usage conditionnel.

« La demande permettra de maintenir l’animation du rez-de-chaussée par le maintien de l’épicerie et des commerces aux étages inférieurs. De plus, l’occupation des étages vacants par un hôtel permettra de pérenniser un bâtiment qui pourrait être fragilisé par une trop longue inoccupation », y est-il écrit pour justifier l’acceptation de la demande.

Il a été impossible de joindre un représentant de Swatow. Un courriel envoyé à l’adresse apparaissant sur son site internet a rebondi, tandis que la boîte vocale de la réception ne prend pas les messages.

Les travaux de conversion sont commencés depuis mars dernier, a constaté La Presse en prenant connaissance du permis de construction. Les travaux du projet intitulé « Swatow Plaza Sonder Hotel Development » sont estimés à 16 millions et devraient se terminer au début de 2023.

Sonder, bien présente à Montréal

Sonder exploite un parc de logements locatifs à la manière d’un hôtel à des tarifs qui concurrencent ceux d’Airbnb. Sonder est responsable de la location des logements et n’est pas seulement une plateforme transactionnelle comme Airbnb.

Sonder n’a pas de nouvelle à partager pour ce projet précis à l’heure actuelle, mais continue de poursuivre sa croissance à Montréal. La compagnie vient d’ouvrir Sonder Maisonneuve, une nouvelle construction de 157 unités située en plein cœur du centre-ville de Montréal.

Communication de Sonder à La Presse par l’entremise d’une agence locale de relations publiques

Sonder a conclu une entente avec le gouvernement québécois en décembre 2020 pour y établir son siège social canadien, au 425, avenue Viger Ouest. Elle emploie actuellement près de 200 personnes à Montréal. Il a été annoncé que le centre montréalais, consacré au développement technologique, à l’intelligence artificielle, à la finance ainsi qu’au service à la clientèle, ferait l’objet d’un investissement de 182 millions et créerait 700 emplois d’ici 2025.

Pour l’occasion, Québec lui a consenti un prêt de 25 millions et un prêt à remboursement conditionnel (ce qu’on appelle familièrement un prêt « pardonnable ») de 5 millions. Aucune somme n’a encore été déboursée, confirme Investissement Québec.

Sonder a évidemment souffert pendant la pandémie. Ses affaires reprennent au fur et à mesure que le déconfinement devient réalité. Au premier trimestre 2022, elle a enregistré un taux d’occupation de 73 % de son parc de 7700 logements. Ses revenus trimestriels se sont élevés à 80 millions US. La société accumule les pertes. Le titre de la société, inscrite au NASDAQ depuis janvier dernier, a été entraîné dans la glissade de l’indice boursier.

Selon son plan d’affaires, Sonder loue l’immeuble résidentiel au complet du propriétaire pour l’exploiter ensuite comme hébergement touristique. PrésentE dans plus de 35 villes, Sonder détient sept hôtels à Montréal, selon son site web. Montréal se classe parmi les cinq villes où Sonder propose le plus de logements en location, en compagnie de New York, Philadelphie, La Nouvelle-Orléans et Dubaï.

Sonder a été fondée à Montréal en 2014 par Francis Davidson, diplômé de McGill. Son siège social est à San Francisco.

Avec la collaboration de William Leclerc, La Presse

En savoir plus

  • 36,4 %
    Taux d’occupation des hôtels de l’île de Montréal au premier trimestre 2022
    Source : Tourisme Montréal