L'accident d'autocar survenu lundi au Mexique au cours duquel trois Canadiens sont morts et quatre autres ont été blessés s'est produit après que le conducteur du camion se soit endormi au volant, en état d'ébriété, a indiqué mardi la police.

Colin Perkell et Sidhartha Banerjee LA PRESSE CANADIENNE

Au moins 11 personnes ont été tuées au cours de cet accident, dont sept Américains ainsi que le conducteur de l'autocar, un Mexicain. Un homme de Québec, Robert Lacas, âgé de 56 ans, figure parmi les victimes canadiennes. Carolyn Kowaleski, âgée de 68 ans, de Caledonia, en Ontario, et Marilyn Jackson, 67 ans, de Vancouver, ont également perdu la vie.

La conjointe de M. Lacas, Line Carrier, âgée de 55 ans, fait partie des quatre Canadiens blessés.

Jointe à hôpital où elle est traitée, à Saltillo, dans l'Etat de Coahuila, Mme Carrier a refusé de parler de l'accident, mais a indiqué que plusieurs infirmières s'occupaient d'elle.

«En tout cas, je n'ai aucun de souvenir de ce qui s'est passé», a-t-elle lancé.

Christian Poulin, son fils, a pour sa part indiqué qu'aucun membre du personnel hospitalier ne parlait le français ou l'anglais. Il a ajouté que des proches de la famille tentaient de trouver un traducteur pour aider sa mère.

Avant son décès, Robert Lacas vivait son rêve, celui de prendre congé durant six mois de son travail.

«Ils formaient un couple qui s'aimait et se regardait encore avec les yeux qui pétillent», a dit M. Poulin, joint par téléphone mardi à son domicile par La Presse Canadienne.

«Ils avaient élevé leur famille, travaillé fort, et là ils pensaient un peu à eux. Mais, le malheur s'est abattu sur eux.»

L'époux de Carolyn Kowaleski, Randolph, âgé de 50 ans, se trouve aux soins intensifs, mais dans un état jugé stable, selon une porte-parole de l'hôpital. Les amis de Marilyn Jackson, Karen et Jim Lait, âgés de 58 et 60 ans, un couple de Burlington, en Ontario, ont eux aussi été hospitalisés et se trouvent dans une situation stable.

Selon la police de l'Etat de Coahuila, l'autocar transportait 26 personnes, des retraités pour la plupart, lorsque l'accident s'est produit sur une route dans le nord du Mexique, à quelque 50 kilomètres de Saltillo. Le véhicule était en route vers la ville de Zacatecas.

Le propriétaire de l'entreprise de transport Viva Mexico Tour, Tomas Gonzales, a dit que le conducteur de l'autocar était au service de la compagnie depuis 18 ans.

«Il était un excellent conducteur, a-t-il dit. Ce n'est pas de sa faute.»

Selon la police, le conducteur du camion, qui a survécu, mais a été grièvement blessé, semble s'être endormi et avoir perdu le contrôle de son véhicule lorsqu'il circulait sur une autoroute à deux voies. La camion a frappé l'autocar, qui roulait en sens inverse.

De plus, un enquêteur en homicides de l'Etat de Coahuila a affirmé que le conducteur du camion était en état d'ébriété et qu'il allait être accusé de meurtre non prémédité.