(Ottawa) Le gouvernement libéral s’est engagé à verser jusqu’à 1,5 million pour aider les collèges et universités à mieux lutter contre la violence sexuelle sur les campus.

La Presse canadienne

Maryam Monsef, ministre des Femmes et de l’Égalité des sexes, a déclaré que cet argent devait être dépensé sur deux ans pour combler les lacunes des ressources dont les établissements d’enseignement postsecondaire ont besoin pour s’attaquer au problème.

Plus tôt cette année, Mme Monsef a demandé à un comité consultatif d’élaborer des normes nationales afin de permettre aux universités et aux collèges de rendre des comptes en matière de lutte contre la violence sexiste.

Les groupes étudiants ont salué les efforts déployés, mais ont déclaré que ces promesses devraient être accompagnées des ressources et de la supervision nécessaires pour les réaliser.

Le gouvernement libéral a consacré 5,5 millions sur cinq ans à cette initiative dans le budget fédéral de 2018.

Le budget indiquait également qu’à compter de cette année, le gouvernement fédéral envisagerait de retenir le financement d’institutions qui ne mettent pas en place les « meilleures pratiques pour lutter contre les agressions sexuelles sur les campus ».