Une mère de famille inuite a été portée disparue à Montréal, où elle se trouvait pour recevoir des soins de santé. Susie Koneak, âgée de 44 ans, manque à l'appel depuis le 28 janvier dernier.

PHILIPPE TEISCEIRA-LESSARD LA PRESSE

Des informations ont circulé hier selon lesquelles elle avait été retrouvée, mais il n'en est rien, selon la police. « Nous avons de nouveaux éléments qui nous laissent croire que sa sécurité pourrait être compromise », a indiqué Julien Lévesque, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

« Susie Koneak est une femme d'origine inuite. Elle a les cheveux roux et les yeux bleus. Lors de sa disparition, elle portait un manteau d'hiver bleu pâle, une tuque bleue ainsi que des bottes traditionnelles avec de la fourrure au niveau de la cheville », précise le corps de police dans son avis de recherche. « Elle a été vue pour la dernière fois le 28 janvier 2019 au Centre Ullivik à Dorval. Elle pourrait se trouver dans le secteur de Verdun ou Saint-Henri. Elle s'exprime en anglais. »

Le Centre Ullivik est l'établissement où les résidants du Nunavik sont logés lorsqu'ils sont de passage à Montréal pour recevoir des soins. Mme Koneak en est disparue le jour même de son arrivée. Elle aurait quitté le bâtiment dans un taxi en début de soirée, selon des images de vidéosurveillance.

Les bagages de Mme Koneak se trouvent encore à Ullivik.

Susie Koneak est professeure à Kuujjuaq, la plus grosse communauté de la région. Elle a été directrice d'école dans le passé. Elle a six enfants.