Source ID:; App Source:

Un bambin aurait été tué par un chien à Puvirnituq

Ces renforts ont été dépêchés sur place «pour... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Ces renforts ont été dépêchés sur place «pour rencontrer les témoins les plus importants» selon Ronald McInnis, porte-parole de la Sûreté du Québec.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

La Presse Canadienne

Un bambin de quatre ans est mort après avoir été vraisemblablement attaqué par un chien dans le village de Puvirnituq, dans le nord du Québec.

Il a été retrouvé, samedi, dans un champ situé entre deux maisons.

Une autopsie sera pratiquée sur le cadavre de l'enfant au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale, qui se trouve à Montréal, en début de semaine.

Le Corps de police régional Kativik a réclamé de l'assistance externe pour mener l'enquête, une situation qui est loin d'être exceptionnelle selon le sergent Ronald McInnis, porte-parole de la Sûreté du Québec.

«Le mandat de la SQ c'est de porter assistance aux différents corps policiers qui en ont besoin», a-t-il expliqué.

«On a des enquêteurs au poste de Kuujjuaq qui sont justement là pour soutenir» les forces de l'ordre autochtones, a-t-il ajouté.

Ces renforts ont été dépêchés sur place «pour rencontrer les témoins les plus importants» selon Ronald McInnis.

Il a reconnu que, pour l'instant, il ignorait s'il était envisageable que des accusations soient éventuellement portées contre les propriétaires de la bête.

«C'est difficile à dire parce que là-bas, la notion d'avoir un chien n'est peut-être pas la même que pour nous. Il y a des animaux un peu partout et c'est un peu tout le monde qui s'en occupe», a-t-il déclaré.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer