Un diplômé en finance a été arrêté mercredi par la Sûreté du Québec pour avoir fraudé le Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) de centaines de milliers de dollars en collectant des prestations grâce à des identités volées.

Vincent Larouche
Vincent Larouche La Presse

Imran Shahid, 40 ans, a été arrêté à la prison de Bordeaux, où il purgeait déjà une peine de 16 mois d’emprisonnement pour avoir fraudé deux de ses clients à l’époque où il était courtier hypothécaire.

Selon la Division des enquêtes sur la criminalité financière organisée de la Sûreté du Québec, il aurait réussi à empocher près de 300 000 $ en prestations destinées aux nouveaux parents, en créant de faux profils d’usagers à partir de données personnelles volées.

Ce sont des fonctionnaires qui ont remarqué quelque chose de louche dans certaines des demandes. « Cette enquête a été réalisée grâce à la vigilance et à la collaboration des employés du Centre de service à la clientèle du RQAP », a confirmé la police dans un communiqué.

Imran Shahid accumule les condamnations depuis plusieurs années. Il a été expulsé de la Chambre de la Sécurité financière pour avoir volé de l’argent de ses clients et a été condamné à une amende de 190 000 $ pour avoir vendu des polices d’assurance et des régimes enregistrés d’épargnes-études bidons à fort prix.

Selon un jugement du Tribunal administratif des marchés financiers, lui et un complice ciblaient une clientèle vulnérable de nouveaux arrivants au sein des communautés pakistanaises et indiennes, des gens peu familiers avec la langue ou les pratiques d’affaire de leur pays d’accueil, afin de les escroquer.