Un camion semi-remorque « en flammes » a forcé vendredi soir la fermeture de l’autoroute 30 dans les deux directions, à Boucherville. L’incendie aurait débuté dans le véhicule, mais on ignore encore la cause exacte. Son conducteur n’a pas été blessé.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

C’est vers 17 h 45 que les services d’urgence ont d’abord été appelés à se rendre dans le secteur, près de la rue Eiffel et du croisement avec l’autoroute 20, après avoir reçu des appels au 911.

« Le tracteur a été complètement incendié, la remorque qui contenait divers objets endommagés, mais la cargaison n’aurait pas été détruite », a rapporté en soirée un porte-parole de la Sûreté du Québec, le sergent Louis-Philippe Bibeau.

De son côté, l’homme qui conduisait le camion s’en est sorti indemne, et a pu s’extirper lui-même du véhicule sans se blesser ou se brûler. Selon les premières informations de la police, l’incendie aurait pris origine dans le tracteur routier de la semi-remorque.

M. Bibeau affirme que l’autoroute a dû être fermée dans les deux directions. Des voies de contournements ont aussi été mises en place.

En fin de soirée, vendredi, la voie en direction ouest était toujours fermée à la circulation, et les pompiers étaient toujours sur place pour arroser les débris du camion. « Il reste maintenant le transbordement de la marchandise et le nettoyage de la chaussée, avant de pouvoir procéder à la réouverture des voies », a indiqué le sergent Bibeau.