Une femme a perdu la vie à la suite d’un incendie majeur survenu dans un bâtiment du sud-ouest de Montréal où résident des personnes âgées, dont certaines à mobilité réduite. L’endroit a dû être évacué par les pompiers dimanche matin, alors que des occupants étaient coincés sur leur balcon.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

« On rapporte un décès au cours de l’intervention, mais reste à déterminer s’il est lié au feu ou à un problème de santé », a expliqué le porte-parole d’Urgence-Santé Antoine Orcuso. Au total, sept personnes ont été transportées à l’hôpital, légèrement incommodées par la fumée. « Ça a été une grosse intervention pour nous, on a dû activer nos mesures d’urgence », a ajouté M. Orcuso.

Ce fut un réveil brutal pour Pierrette Richard, qui habite l’étage où est apparu le brasier. Elle pensait entreprendre sa journée avec une partie de bingo. Elle s’est plutôt retrouvée dehors au milieu du parc Saint-Paul, emmitouflée dans sa robe de chambre turquoise, évacuée de son logement comme des dizaines d’occupants.

Les couloirs de son immeuble étaient remplis de fumée noire. Sa respiration devenait difficile, elle s’est donc précipitée vers son balcon. « J’étais coincée sur mon balcon. Les pompiers sont venus me chercher avec l’échelle, j’étais vraiment stressée », a dit la femme. Elle ira loger chez sa fille à Mercier. D’autres résidants étaient déjà en route vers le motel désigné pour les accueillir.

Quelque 150 pompiers sont intervenus à l’intersection des rues Galt et Angers. Le feu s’est déclaré dimanche matin vers 9 h à l’intérieur des habitations Angers, dans le salon d’un appartement du sixième étage. L’immeuble abrite une centaine de logements à loyer modique, occupés en majorité par des aînés.

PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPÉCIALE

Quelque 150 pompiers sont intervenus à l’intersection des rues Galt et Angers.

Selon nos informations, un appareil de cuisson serait à l’origine de l’incendie, qui a été maîtrisé au cours de la journée.

Les paramédicaux ont reçu l’appel vers 9 h 20, selon Sylvain Lafrance, porte-parole d’Urgences-Santé. Au total, 13 personnes évacuées étaient en évaluation en matinée.

PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPÉCIALE

La Croix-Rouge s’est également rendue sur les lieux pour prêter main-forte aux sinistrés. Selon la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, présente sur place, 90 des 102 locataires évacués avaient été relocalisés en fin d’après-midi.

Par l’entremise de son compte Twitter, le premier ministre François Legault a offert ses condoléances aux proches de la victime.

La députée de Saint-Henri–Sainte-Anne et cheffe du Parti libéral Dominique Anglade s’est rendue sur les lieux. « Ce matin, une personne est décédée dans l’incendie qui a fait rage dans mon comté. Toutes mes condoléances aux proches mais aussi aux résidents qui sont particulièrement secoués par ce qui se passe », a-t-elle écrit.

L’origine de l’incendie est accidentelle, mais le dossier a été transféré au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) puisqu’une personne a perdu la vie au cours de l’évènement.