L’ex-policier complotiste de Laval, Maxime Ouimet, a été arrêté par le Service de police de Montréal (SPVM) pour harcèlement à l’endroit de deux journalistes.

Léa Carrier Léa Carrier
La Presse

Selon nos informations, il aurait partagé sur Facebook les numéros de cellulaire de Tristan Péloquin de La Presse et d’Yves Poirier de TVA Nouvelles. Ce dernier aurait été inondé d’appels à suite de cette publication.

Maxime Ouimet avait été retiré de la patrouille de Laval en octobre dernier après avoir soutenu sur ses réseaux sociaux que « la pandémie n’existait pas » et que « jamais » il ne « détruirait » la vie des gens en leur décernant des contraventions découlant des mesures sanitaires. Il se présentait alors comme le « policier du peuple ».

Il a été arrêté mercredi et libéré sous promesse de comparaître en février 2021. Les policiers se sont saisis de son ordinateur et de son cellulaire.