(Saguenay) Aucune accusation criminelle ne sera portée contre les parents des trois enfants âgés de 14, 11 et 4 ans qui ont été trouvés le 30 juin dernier par des policiers dans une résidence de Saguenay où il n’y avait eu aucune présence adulte depuis plus de 48 heures.

La Presse canadienne

Le Service de police de la Ville de Saguenay a confirmé jeudi que la décision avait été prise au cours des derniers jours après la conclusion d’une enquête sur cette affaire menée par des membres de son bureau des enquêtes criminelles.

Cependant, l’agent Bruno Cormier signale que la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) du Saguenay-Lac-Saint-Jean n’a pas encore fermé le dossier.

Le 30 juin, en milieu de soirée, quelqu’un a transmis au service de police ses inquiétudes au sujet du sort des enfants. À leur arrivée dans la résidence de l’arrondissement La Baie, les agents de police ont constaté des signes évidents de négligence ; ils ont demandé à des représentants de la DPJ de venir sur place à leur tour.

En posant des questions aux enfants, les policiers ont appris que les parents avaient quitté la résidence vendredi après-midi en mentionnant aux enfants qu’ils seraient de retour dimanche. Au jour où ils devaient revenir, ils auraient communiqué avec les enfants pour leur annoncer qu’ils ne reviendraient finalement que le lendemain, lundi.