Gheorgie Suta, résidant de la rue Jean-Talon âgé de 52 ans, est accusé d'avoir fait un faux appel à la bombe au bureau de Jean Charest, jeudi.

Publié le 7 sept. 2012
Christiane Desjardins LA PRESSE

L'appel anonyme a été passé vers 14 h jeudi au bureau de M. Charest, rue Sherbrooke Ouest. Il s'agissait d'un canular et les policiers n'ont eu aucun mal à retrouver son auteur. M. Suta a comparu au palais de justice vendredi après-midi. Il doit retourner devant le tribunal lundi, pour l'enquête sur son cautionnement. D'ici là, il sera soumis à une évaluation psychiatrique. Il fait face à trois accusations.