Source ID:; App Source:

Le complexe Desjardins évacué

Des pompiers transportent ds bonbonnes d'oxygène à l'intérieur... (Photo: David Boily, La Presse)

Agrandir

Des pompiers transportent ds bonbonnes d'oxygène à l'intérieur de l'hôtel Hyatt.

Photo: David Boily, La Presse

Mercredi soir, plus de 120 pompiers ont combattu un incendie qui faisait rage à l'intérieur des conduits de ventilation du restaurant Le Bâton rouge, situé dans le complexe Desjardins, à Montréal. Des milliers de personnes ont été évacuées, et plusieurs ont dénoncé le fait que l'alarme d'incendie ait tardé à sonner.

André Audy se trouvait à la clinique médicale Millenia quand une épaisse fumée a envahi la pièce, vers 17 h 15. La fumée sortait des bouches de ventilation de la clinique.

Des collègues ont rapidement alerté les pompiers, qui sont arrivés quelques minutes plus tard. Avant de quitter les lieux, M. Auby, qui administre la clinique, a entendu une explosion et vu une boule de feu sortir d'une bouche d'aération.

À l'arrivée des pompiers, la fumée s'échappait du toit de l'hôtel Hyatt Regency, qui occupe les étages supérieurs de la tour. Ils ont mis une vingtaine de minutes à déterminer l'origine de l'incendie, qui aurait commencé dans la hotte de la cuisine du restaurant, selon Gilles Ducharme, chef aux opérations du Service de Sécurité incendie de Montréal.

«Le feu s'est rapidement propagé dans tout le conduit de ventilation du restaurant, qui monte jusqu'au toit de l'hôtel», a expliqué M. Ducharme, précisant que c'est la graisse de cuisson qui devait alimenter les flammes.

Vers 17 h 30, les pompiers ont demandé l'évacuation complète des quatre tours du complexe Desjardins (une étant occupée par l'hôtel Hyatt). Selon la sécurité de l'établissement, 5000 personnes s'y trouvaient en fin d'après-midi.

L'alarme d'incendie a tardé à sonner, ont déploré plusieurs personnes évacuées. «C'est la pharmacienne du deuxième étage qui nous a appelés pour nous dire qu'on évacuait les bureaux», a dit Louisiane Leblanc, infirmière pour une clinique du groupe Millenia.

Après avoir déclenché une cinquième alarme, vers 18 h 30, les pompiers ont commencé à maîtriser le brasier une heure plus tard. Les flammes ne se sont pas propagées à l'extérieur des tuyaux, dont la température a atteint les 200 degrés Celsius au plus fort de l'incendie.

Le travail d'exploration des pompiers a causé des dommages à l'immeuble. Les dégâts sont considérables au restaurant Le Bâton rouge, dont une partie du toit a été arrachée pour refroidir les conduits de ventilation avec un jet d'eau froide. Personne n'a été blessé.

 




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer