Recherche Voyage

Japon: record de visiteurs en 2014

Fier de cette exceptionnelle performance, le gouvernement japonais... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Fier de cette exceptionnelle performance, le gouvernement japonais se prend à rêver d'atteindre son but qui paraissait initialement illusoire, de 20 millions de visiteurs pour 2020.

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
TOKYO

Avec une progression de 3 millions en un an, le nombre de visiteurs étrangers au Japon en 2014 a atteint le total inédit de 13,41 millions, ce qui crédibilise l'objectif de 20 millions en 2020, année des jeux Olympiques de Tokyo, a annoncé le gouvernement.

Les variations favorables des cours des monnaies, les assouplissements pour la délivrance de visas, un flux accru de touristes asiatiques et divers autres facteurs, dont l'attraction que suscite le Japon en Europe, se sont conjugués pour doper les chiffres, selon l'Organisation nationale du tourisme (JNTO).

«Parmi les 18 provenances les plus importantes, 16 ont affiché un record l'an dernier», s'est-elle félicitée, et «à part la Russie, pour les 17 autres, la progression annuelle a atteint au moins 10%».

Le nombre de Chinois ayant séjourné l'an passé dans l'archipel a presque doublé sur un an, à 2,41 millions d'individus, ce qui en fait la troisième origine la plus représentée après Taïwan (2,83 millions, +28%) et la Corée du Sud (2,75 millions, +12,2%).

Hong Kong (+24,1% à 925.900 visiteurs), la Thaïlande (+45% à 657 600), la Malaisie (+41,3% à 249 500) ou encore les États-Unis (+11,6% à 891 600) et l'Australie (+23,8% à 302 700) sont d'autres grands contributeurs à la hausse fulgurante enregistrée.

L'augmentation du nombre de touristes européens a été relativement plus modeste (+15% pour les Français, les Britanniques et les Allemands), mais a été aidée par des monnaies renforcées vis-à-vis du yen.

Fier de cette exceptionnelle performance, le gouvernement japonais se prend à rêver d'atteindre son but qui paraissait initialement illusoire, surtout lorsqu'avait été interrompue en 2011 la progression à cause du tsunami et de l'accident nucléaire de Fukushima. Cette catastrophe n'est apparemment désormais plus un frein.

«L'objectif d'un total de 20 millions de visiteurs en 2020 est devenu réaliste. Cette année, grâce à l'affaiblissement du yen, à une extension du système de détaxe et à un nouvel allègement des conditions d'octroi de visas aux Chinois, j'espère que la barre des 15 millions pourra être dépassée», a déclaré le ministre des Transports et du Tourisme, Akihiro Ota.

Ce dernier a cependant souligné la nécessité de renforcer les infrastructures de transport et d'hébergement des visiteurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer