Recherche Voyage

Vibrante Tel-Aviv

  • La tour de l'horloge du Vieux-Jaffa, un quartier arabe situé au sud du centre de Tel-Aviv. (Photo Simon Coutu, collaboration spéciale)

    Plein écran

    La tour de l'horloge du Vieux-Jaffa, un quartier arabe situé au sud du centre de Tel-Aviv.

    Photo Simon Coutu, collaboration spéciale

  • 1 / 5
  • Leçons de surf sur la plage de Tel-Aviv. (Photo Simon Coutu, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Leçons de surf sur la plage de Tel-Aviv.

    Photo Simon Coutu, collaboration spéciale

  • 2 / 5
  • Balade en Tel-O-Fun, le BIXI local. (Photo Simon Coutu, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Balade en Tel-O-Fun, le BIXI local.

    Photo Simon Coutu, collaboration spéciale

  • 3 / 5
  • Stand de jus frais dans le quartier de Florentin. (Photo Simon Coutu, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Stand de jus frais dans le quartier de Florentin.

    Photo Simon Coutu, collaboration spéciale

  • 4 / 5
  • Partout à Tel-Aviv, des graffiteurs laissent leurs marques sur les murs. (Photo Simon Coutu, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Partout à Tel-Aviv, des graffiteurs laissent leurs marques sur les murs.

    Photo Simon Coutu, collaboration spéciale

  • 5 / 5
Simon Coutu

Collaboration spéciale

La Presse

Officiellement, Tel-Aviv n'a que 104 ans. Une jeune ville qui vibre au rythme de la fête et de la culture. Mais elle est aussi empreinte d'une grande sagesse, puisqu'elle est sept fois millénaire, si l'on tient compte du quartier arabe de Jaffa. Méditerranéenne, au carrefour de l'Europe et du Moyen-Orient, la métropole israélienne est l'exception dans la région. Les musées, cafés, bars, restaurants et, surtout, la plage font rapidement oublier les conflits qui l'entourent, heureusement ou pas. Pas pour rien que ses citoyens la surnomment «la bulle».

Jour 1

9h

Une shakshuka dans le vieux Jaffa

La shakshuka est une casserole de tomates épicées dans laquelle on poche des oeufs. On y verse un peu de tahini (purée de sésame) et l'on y trempe des morceaux de pain. Un délice introduit en Israël par les Juifs tunisiens et que l'on trouve aujourd'hui un peu partout à Tel-Aviv.

Dr. Shakshuka3, rue Beit Eshel

shakshuka.rest.co.il

10h

En selle!

Depuis quelques années, la Ville de Tel-Aviv promeut la culture du vélo dans ses rues, malgré le style souvent cavalier des automobilistes locaux. Elle propose un service de location de bicyclettes, Tel-O-Fun, qui s'apparente au BIXI montréalais. Le système est relativement efficace et bon marché, et couvre une bonne partie de la ville avec ses 150 bornes.

10h30

Une balade dans la rue Shabazi

Le quartier Neve Tzedek, situé dans le sud-ouest, est l'un des plus vibrants de la ville, à quelques pas de Jaffa. Sa population est jeune et «bobo». Son artère principale, Shabazi, qui s'apparente à la rue Saint-Viateur à Montréal, est étroite et verte. Les boutiques de designers locaux, les librairies et les joailleries en font un endroit idéal pour trouver un cadeau original.

12h

Un schnitzel?

Si les Israéliens et les Palestiniens sont connus pour leurs excellents falafels et shawarmas, le sandwich au schnitzel, une escalope de poulet panée, est un autre classique telavivien. On le déguste dans un pita ou une baguette, agrémenté de marinades, d'houmous, de tahini ou d'une sauce aux aubergines.

Albert's Schnitzel

59, rue Ben Yehuda

13h

Musée d'art de Tel-Aviv

Situé à proximité du centre-ville, le Musée d'art de Tel-Aviv renferme une impressionnante collection digne des plus grandes capitales. On y admire les oeuvres d'artistes israéliens, inspirés par les mouvements d'immigration et marqués par les guerres, depuis la fondation de l'État jusqu'à aujourd'hui. On y trouve aussi des joyaux signés Picasso, Klimt, Pollock, Matisse, Van Gogh... L'architecture du nouveau pavillon Herta and Paul Amir, inauguré en 2011, vaut le détour. Les militaires en uniforme y entrent gratuitement.

27, boulevard Shaul Hamelech

tamuseum.org.il

17h

Tam-tams du sabbat

Le mont Royal n'a pas le monopole des tam-tams. Tous les vendredis, 18 minutes avant le coucher du soleil, alors que les juifs pratiquants se recueillent dans la prière et entament le sabbat, les percussions se font entendre sur la plage de Tel-Aviv. À quelques mètres du Dolphinarium, une ancienne discothèque qui a été la cible d'un attentat suicide en 2001, les hippies et autres originaux se rassemblent pour marteler des rythmes tribaux.

Jour 2

9h

Petit-déjeuner israélien

Partout à Tel-Aviv, on trouve de jolis petits cafés où il fait bon siroter une boisson chaude et déguster un fameux déjeuner israélien. OEufs durs, olives, fromage, tomates et concombres sont les éléments essentiels pour démarrer cette journée méditerranéenne.

Café Michal

230, rue Dizengoff

cafemichal.rest-e.co.il

11h

Tour Bauhaus

Tel-Aviv est surnommé la «ville blanche» en raison des quelque 4000 bâtiments de style Bauhaus qui lui donnent un cachet architectural unique au monde. Fuyant le nazisme, 17 étudiants formés à cette école allemande, qui prônait la simplicité, la fonctionnalité et qui avait horreur de la symétrie, ont trouvé refuge en Israël à partir des années 30. Aujourd'hui, on retrouve la plus grande concentration de bâtiments Bauhaus au monde à Tel-Aviv, classé au patrimoine culturel mondial par l'UNESCO. Chaque samedi, à 11h, la Ville propose une visite guidée gratuite en anglais qui démarre sur le boulevard Rothschild. Une activité parfaite pour le sabbat, alors que la plupart des commerces et musées sont fermés.

Point de ralliement de la visite: 46, boulevard Rothschild

13h30

Boulangerie Abulafia

Située au coeur du vieux Jaffa, la boulangerie Abulafia est un arrêt obligé pour se restaurer en ce milieu de journée, que ce soit pour un de ses immenses bagels garnis de fromages, d'olives, d'oeufs et de légumes ou pour un délicieux pita au zaatar, un mélange de thym, de sumac et de sésame. Ces denrées sont toujours fraîchement sorties du four.

7, rue Yefet

14h30

Surf Tel-Aviv

Un séjour à Tel-Aviv n'est pas complet sans une balade sur l'une des immenses plages qui font sa renommée. Pour ceux qui n'apprécient pas le bronzage passif sur le sable fin, l'école de surf Israeli Surf Club loue des planches et propose des leçons à prix très abordable. Les vagues de la mer Méditerranée ne sont pas à la hauteur de celles de Jeffreys Bay, en Afrique du Sud, mais il s'agit tout de même d'un bon endroit pour tenter sa chance sur une planche.

5, rue Retsif Herbert Samuel

israelsurfclub.co.il

17h

Art de rue sur les murs de Florentin

Partout à Tel-Aviv, des graffiteurs laissent leurs marques sur les murs. Situé au sud de la ville, le quartier branché de Florentin est le centre de cette culture. Autour de la rue Abarbanel, un véritable musée à ciel ouvert, on admire les oeuvres d'artistes tels que Klone ou Know Hope, qui ont depuis fait leur chemin jusqu'aux galeries d'art.




Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer