Recherche Voyage

Indonésie: le café toilette allie insolite et éducation

Des clients prennent un repas au Jamban Cafe.... (PHOTO AFP)

Agrandir

Des clients prennent un repas au Jamban Cafe.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SEMARANG

Avec ses sièges en forme de cabinet de toilette avec le couvercle relevé et ses plats servis dans des cuvettes de WC, le Jamban Cafe, version indonésienne de restaurant sur le thème des toilettes, allie insolite et éducation en matière d'hygiène publique.

Le petit restaurant qui a ouvert ses portes en avril accueille désormais des groupes uniquement sur réservation, à Semarang, ville de plus d'un million d'habitants située sur la côte nord de Java.

Pour les clients qui auraient la nausée en voyant par exemple une soupe dans un plat en forme de toilette turque, le «Jamban» (toilette en indonésien) a accroché à l'entrée des sacs hygiéniques.

«J'étais d'abord dégoûté, mais j'ai finalement mangé une partie de la nourriture par curiosité», raconte Mukodas, un homme de 27 ans, après une louche de boulettes de viande trempant dans une soupe servie dans une cuvette de WC.

Une autre cliente, Annisa Dhea, 15 ans, était de prime abord dégoûtée, mais l'adolescente a été rassurée quand le propriétaire lui a expliqué que la nourriture était «saine et hygiénique».

Il existe d'autres restaurants sur le thème des toilettes à travers le monde, comme à Taïwan et en Russie, mais le Jamban Cafe affiche sa différence: son propriétaire informe la clientèle sur l'hygiène publique et la nécessité d'utiliser davantage des toilettes dans ce pays d'Asie du Sud-Est au climat tropical.

Budi Laksono, le propriétaire qui est aussi un expert de santé anciennement employé par les autorités locales, discute avec ses clients et leur montre sur son ordinateur portable des vidéos encourageant l'utilisation des toilettes pour les besoins naturels.

Des millions d'Indonésiens vivent sous le seuil de pauvreté dans un archipel ayant l'un des plus mauvais taux de défécation dans la nature, une pratique mise en cause dans la transmission de maladies.

«Ce café nous rappelle que de nombreuses personnes en Indonésie n'ont toujours pas de toilettes», souligne M. Laksono, 52 ans.

Le propriétaire reconnaît cependant que cette conception un peu particulière de restaurant a suscité une controverse dans le pays musulman le plus peuplé au monde: «De nombreux critiques disent que le café est inapproprié et contraire à la loi islamique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer