• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Angelique Kerber rate sa chance de devenir N.1 mondiale 

Angelique Kerber rate sa chance de devenir N.1 mondiale

Avec une victoire à Cincinnati, Angelique Kerber aurait... (PHOTO JOHN MINCHILLO, AP)

Agrandir

Avec une victoire à Cincinnati, Angelique Kerber aurait détrôné Serena Williams, patronne inconstée du circuit féminin depuis février 2013.

PHOTO JOHN MINCHILLO, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
CINCINNATI

Angelique Kerber n'a pu franchir la dernière marche menant au premier échelon mondial.

La deuxième joueuse mondiale a gaspillé une occasion de mettre un terme au long règne de Serena Williams, dimanche. Elle a raté plusieurs coups de routine et s'est inclinée 6-3, 6-1 face à Karolina Pliskova en finale de l'Omnium Western & Southern.

Du côté masculin, Andy Murray a aussi manqué d'énergie en finale. Il s'est incliné 6-4, 7-5 face à Marin Cilic, ce qui a mis fin à sa séquence de 22 victoires, la meilleure de sa carrière.

Williams sera au premier rang pour une 184e semaine de suite, deux semaines de moins que le record de Steffi Graf établi en 1997. Et Kerber demeurera tout juste derrière après une performance frustrante.

Williams n'a pas participé au tournoi en raison d'une inflammation à l'épaule, laissant à Kerber la chance de la devancer en décrochant le titre. Elle ne s'en est même pas approchée.

Il s'agissait de la plus importante victoire de la carrière de Pliskova, la Tchèque de 24 ans récoltant son premier titre dans un tournoi d'importance. Elle a brisé le service de Kerber en amorçant le match et a gagné 17 des 24 premiers points avec des coups précis. Pliskova n'a commis que six fautes directes durant le match de 62 minutes.

À l'inverse, Kerber a semblé perdre toute sa confiance. Elle a effectué 15 fautes directes.

L'Allemande n'a presque pas bougé lorsque Pliskova a mis fin au match avec un as à 115 milles à l'heure. La Tchèque s'est approchée du filet, s'est arrêtée puis a savouré le moment en fermant les yeux.

Kerber voulait la victoire à tout prix, elle qui aurait pu rejoindre Graf en tant que seules Allemandes à avoir occupé le premier rang mondial. À 28 ans, elle serait la plus vieille joueuse à atteindre le sommet du classement de la WTA pour la première fois.

De longs délais de pluie ont marqué les sept premiers jours du tournoi. Cilic a conclu sa victoire en trois manches en demi-finale à 1h35 du matin et était de retour sur le court, 14 heures plus tard pour jouer pour le titre.

Ce ne fut pas plus facile pour Murray. Il a gagné la médaille d'or olympique au cours d'un match de quatre heures face à Juan Martin del Potro à Rio dimanche dernier, s'est envolé directement vers Cincinnati et a eu de la difficulté à passer à travers la semaine.

Il semblait avoir repris du poil de la bête avant la finale, mais il n'a pu tenir le rythme lors de son 14e match en 15 jours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer