Jelena Jankovic surprend Petra Kvitova

Jelena Jankovic... (PHOTO HENRY BROWNE, REUTERS)

Agrandir

Jelena Jankovic

PHOTO HENRY BROWNE, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
LONDRES

Environ une heure après s'être laissée tomber sur le dos et avoir agité ses pieds dans les airs pour célébrer une étonnante remontée contre Petra Kvitova, la championne en titre du simple féminin de Wimbledon, Jelena Jankovic était encore excitée.

«Je suis incapable d'arrêter de sourire. (...) J'ai été très courageuse à la fin. Vous savez, me voici!, a-t-elle lancé, tout en rigolant.

«Incroyable.»

Jankovic n'a cessé d'utiliser ce mot - «incroyable» - comme pour essayer de se convaincre, après tous ses insuccès passés sur l'herbe, qu'elle avait orchestré une victoire de 3-6, 7-5, 6-4, samedi, contre la deuxième tête de série, également couronnée à Wimbledon en 2011.

«J'ai été un peu meilleure à la fin, a analysé la 28e tête de série. J'ai été un peu chanceuse, aussi.»

La Serbe de 30 ans n'est pas une nouvelle venue. En 2008, année où elle a terminé au premier rang du classement mondial, elle avait atteint la finale des Internationaux des États-Unis. Toutefois, elle n'avait jamais franchi le quatrième tour à Wimbledon et n'y avait gagné qu'un seul match, en cinq tentatives, lors des quatre dernières années.

Kvitova, qui menait 4-2 en deuxième manche, avait de la difficulté à décortiquer les événements.

«Je ne sais pas trop ce qu'il s'est produit, a déclaré la Tchèque. Soudainement, j'ai senti qu'elle venait de l'arrière, et qu'elle jouait avec plus de combativité. De mon côté, je n'ai pas su répondre. Mon service ne m'a absolument pas aidé, cette fois. J'avais de la difficulté avec chacun de mes coups.»

Jankovic a brisé le service de Kvitova pour créer l'égalité 4-4 dans la deuxième manche. Elle a répété l'exploit à sa tentative suivante pour forcer la tenue d'un troisième set.

«Jouer sur le gazon est quelque chose de très difficile pour moi. Ça ne vient pas naturellement, a mentionné Jankovic, classée 28e tête de série cette année. Je tentais de penser un point à la fois, de tenir bon, de rester positive et de batailler. Et j'y suis arrivée.»

Pour Kvitova, il s'agit de son élimination la plus rapide à Wimbledon depuis sa défaite lors de la ronde initiale, en 2009. En plus de ses deux titres, elle avait atteint les demi-finales et participé aux quarts de finale en deux occasions.

«De ne pas être là pour la deuxième semaine de mon tournoi préféré est vraiment triste, a admis Kvitova. Je ne sais pas quoi dire.»

Un peu plus tôt, la cinquième tête de série Caroline Wozniacki a atteint le quatrième tour en disposant facilement de l'Italienne Camila Giorgi 6-2, 6-2.

La Danoise a donc rejoint en ronde des 16 l'Espagnole Garbine Muguruza, qui a surpris la demi-finaliste de 2012 Angelique Kerber 7-6(12), 1-6, 6-2. Wozniacki croisera le fer avec Muguruza lundi.

La Roumaine Monica Niculescu s'est aussi qualifiée pour les huitièmes de finale en prenant la mesure de la Tchèque Kristyna Pliskova 6-3, 7-5.

L'Américaine Madison Keys, 21e tête de série, a battu l'Allemande Tatjana Maria 6-4, 6-4. Enfin, la logique a été respectée dans le duel opposant la Polonaise Agnieszka Radwanska et l'Australienne Casey Dellacqua. La 13e tête de série du tournoi a triomphé de la 61e joueuse mondiale 6-1, 6-4. Timea Bacsinszky, 15e tête de série, a également accédé à la ronde des 16.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer