Duel Williams-Halep en finale du Championnat de la WTA

Serena Williams a éliminé Eugenie Bouchard, plus tôt... (PHOTO EDGAR SU, REUTERS)

Agrandir

Serena Williams a éliminé Eugenie Bouchard, plus tôt cette semaine.

PHOTO EDGAR SU, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
SINGAPOUR

L'Américaine Serena Williams a atteint le match ultime des Finales de la WTA en s'imposant 2-6, 6-3 et 7-6 (6) contre la Danoise Caroline Wozniacki, samedi.

Elle affrontera dimanche la Roumaine Simona Halep, qui a vaincu la Polonaise Agnieszka Radwanska 6-2 et 6-2.

Williams est en quête d'un troisième titre d'affilée à ce tournoi réservé aux huit meilleures joueuses.

Wozniacki a servi pour le match à 5-4 au troisième set, mais Williams l'a brisée en route vers un gain au bris d'impasse, où elle perdait 4-1 avant de triompher à sa troisième balle de match.

La victoire était à la fois douce et amère pour Williams, qui est devenue une grande amie de Wozniacki au fil du temps. Vendredi, les joueuses de 33 et 24 ans ont assisté ensemble au spectacle de Mariah Carey, à Singapour.

«À part les matches contre Venus, c'était la première fois où je n'étais pas vraiment heureuse de gagner, a dit Williams. J'avais le goût de pleurer parce que Caro est tellement gentille. Nous nous entendons bien et nous faisons beaucoup de choses ensemble. Elle est comme ma petite soeur.»

La Danoise a amorcé le bris d'égalité avec confiance, mais Williams a fini par avoir le dessus avec sa puissance au service et sur les coups de fond.

«C'est vraiment démoralisant de perdre en ayant été si proche, a dit Wozniacki. Le match s'est décidé sur des petites choses, mais c'est justement ça qui définit les grandes championnes. Elles sont à la hauteur quand ça compte.»

En ronde préliminaire mercredi, Halep a dominé Williams 6-0 et 6-2.

«Mon objectif sera de gagner trois jeux, a blagué Williams, qui a remporté 18 tournois majeurs en carrière. J'espère obtenir au moins un bris.»

Halep a été solide en quatre matches, limitant ses rivales à 27 jeux.

«Je dois être confiante, a dit la finaliste à Roland-Garros cette année. Je pense avoir ce qu'il faut pour la battre. Je vais être nerveuse, mais je vais devoir tout faire pour gagner.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer