La Fed Cup à Claude-Robillard, 25 ans plus tard!

Eugenie Bouchard s'est entraînée mardi en vue de... (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Eugenie Bouchard s'est entraînée mardi en vue de l'affrontement contre la Serbie en Fed Cup.

Photo Marco Campanozzi, La Presse

Les joueuses canadiennes et serbes étaient déjà à pied d'oeuvre, hier, au Centre Claude-Robillard, en vue du premier tour du Groupe mondial II de la Fed Cup, ce week-end.

Sharon Fichman, Gabriela Dabrowski et Aleksandra Wozniak se sont entraînées en matinée sur le court temporaire, alors que de nombreux ouvriers travaillaient à compléter l'aménagement des lieux.

Eugène Lapierre, le vice-président de Tennis Canada, responsable de l'événement, rappelait en coulisses qu'on avait joué une rencontre de Coupe Davis au même endroit en 1989 alors qu'il n'était encore qu'un officiel.

«Si je me souviens bien, il y avait eu une manifestation des amateurs parce que Martin Laurendeau (alors l'un des meilleurs joueurs canadiens) n'avait pas été retenu dans l'équipe qui affrontait l'Uruguay...»

Exactement 25 ans plus tard, le tennis canadien a beaucoup évolué, tant chez les hommes que chez les femmes, et l'un des signes évidents de cette progression est la profondeur de l'équipe féminine cette semaine en Fed Cup.

Sans parler d'Eugenie Bouchard - on le fera abondamment au cours des prochains jours -, le capitaine Sylvain Bruneau peut miser sur deux excellentes joueuses de double en Dabrowski et Fichman, respectivement 61e et 62e du classement mondial dans cette spécialité, de même que sur l'expérience de Wozniak, qui a remporté pas moins de 37 victoires en carrière en Fed Cup.

C'est toutefois beaucoup à Fichman, avec Bouchard, que le Canada doit son retour dans le Groupe mondial de cette compétition. À 23 ans, la Torontoise vit les meilleurs moments de sa carrière. Elle a d'ailleurs brièvement figuré au top 100 en simple récemment.

«Nous avons beaucoup de plaisir à être ensemble et ce sera excitant de jouer enfin à la maison après plusieurs rencontres à l'étranger, a souligné la Torontoise, hier en point de presse. "Genie" (Bouchard) connaît une saison fantastique, moi aussi, je joue bien, de même que Gabriela (Dabrowski). Et Aleksandra (Wozniak) a déjà prouvé sa valeur.

Dabrowski, qu'on connaît bien au Québec, notamment en raison de ses succès aux Internationaux juniors de Repentigny, est originaire d'Ottawa et s'exprime très bien en français. «Le public mont réalais connaît bien le tennis et ce sera excitant de prendre part à cette rencontre, a-t-elle souligné. Et il faudra se méfier des Serbes, malgré l'absence de leurs vedettes.»

Les matchs seront joués sur une surface synthétique moyennement rapide. «C'est un court temporaire et, même si ce n'est jamais parfait, les conditions de jeu sont excellentes, a expliqué Bruneau. Et c'est déjà bruyant, même sans les spectateurs!»

Il devrait donc y avoir beaucoup d'ambiance samedi et dimanche. Tous les billets avaient déjà été vendus, mais l'installation des gradins temporaires a permis de réaliser qu'on pouvait utiliser une plus grande partie des gradins permanents de la grande salle du Centre Claude-Robillard.

Avis aux retardataires, quelques centaines de billets ont été mis en vente.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Fed Cup: toute la place à Eugenie!

    Tennis

    Fed Cup: toute la place à Eugenie!

    Eugenie Bouchard portera une bonne partie des espoirs du Canada sur ses jeunes épaules, ce week-end, à l'occasion de la rencontre de Fed Cup contre... »

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer